Génération iBébés

38% des bébés de moins de 2 ans ont déjà joué avec une tablette ou un téléphone intelligent. Ils n’étaient que 10% en 2011. 7 enfants de moins de 8 ans sur 10 utilisent régulièrement l’écran d’un appareil mobile, contre moins de 4 il y a deux ans. Et le temps moyen qu’ils y consacrent a triplé : il est passé de 5 à 15 minutes par jour.

Précision pour ceux que ces chiffres effraient, ça se passe aux États-Unis. L’enquête a été publiée hier par Common Sense Media, une ONG spécialisée dans les usages éducatifs des médias et des nouvelles technologies. Cela dit, on sait que ce sont des évolutions qui se propagent très vite.

Elles sont favorisées par la percées des tablettes dans les familles. Durant cette même période de deux ans, 2011-2013, le nombre de foyers avec enfants de moins de 8 ans qui disposent d’une tablette a été multiplié par cinq. 40% de ces ménages ont une. Et quand on y ajoute les téléphones connectés, on constate que dorénavant trois-quarts des enfants de cet âge ont accès à des écrans mobiles.

Ce sont les jeux qui retiennent principalement leur attention. Mais la lecture a aussi leurs faveurs. A noter qu’une double fracture numérique persiste. Il y a davantage de tablettes dans les familles favorisées. Et elles y sont plus souvent utilisées à des fins éducatives.

C’est un profond changement dans l’environnement médiatique et technologique des enfants. Même si les médias traditionnels gardent une place prépondérante. La télé occupe toujours la moitié du temps que les enfants passent devant un écran. Mais selon James Steyer, le directeur de Common Sense Media "C'est une basculement extraordinaire pour nos jeunes enfants. Avant, nous pouvions mesurer et contrôler exactement où, quand, et comment ils entraient en contact avec des écrans. Maintenant les appareils mobiles les suivent de pièce en pièce (dans la maison). Les médias que les enfants consomment peuvent avoir un effet profond sur leur apprentissage, leur développement social et leur comportement. Le seul moyen de maximiser l'effet positif (de ce changement) - et de minimiser le négatif – c’est d'avoir une compréhension exacte du rôle que cela joue dans leur vie. Ces enfants sont véritablement nés dans le numérique".

Et pour les parents et les éducateurs qui voudraient en savoir plus, l’enquête "De zéro à 8 ans, l’usage des médias par les enfants aux États-Unis en 2013" est disponible en ligne en suivant ce lien.

@AlainGerlache #médiaTIC

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK