Edmund De Wever

Bertrand Henne
Bertrand Henne - © Tous droits réservés

Mardi, Bart De Wever a reçu un prix. Un prix, remis par l’alliance des conservateurs et des réformateurs du Parlement européen, le groupe politique de la N-VA donc où siègent aussi les conservateurs britanniques. Ce prix est le prix Edmund Burke, le grand philosophe conservateur, le patriarche du conservatisme comme l’appelle Bart De Wever. Ce philosophe anglais est connu pour avoir dénoncé très tôt la Révolution française. Il a prévu que sa radicalité allait engendrer instabilité et violence.

Burke contre la "folie rationaliste"

En très résumé, Edmund Burke juge que les institutions politiques ne sont pas fondées sur la raison, sur un contrat, un contrat social. Un contrat, ça se déchire parfois, c’est la révolution. C’est une abstraction de la raison. Pour lui, l’espace politique est un héritage, une tradition qu’il faut conserver. Une tradition faite de religion, de liens familiaux, de territoire, de langue. C'est une nation. C’est pour ça qu’Edmund Burke s’oppose aux droits de l’Homme, à l'universalisme des Lumières et préfère parler du droit des gens ou des peuples. Vous comprenez pourquoi Edmund Burke a inspiré énormément de courant politique à droite jusqu’à l’extrême droite.

Bart De Wever contre le jacobinisme

Honoré par ce prix, Bart De Wever s’est donc fendu d’une carte blanche pour expliquer pourquoi Edmund Burke était toujours pour lui indépassable. Il explique que là où Burke défendait la religion et les nobles, notre héritage commun est aujourd’hui les Lumières (ce qui est assez paradoxal puisque Burke s’est opposé à beaucoup de penseurs des lumières ce qui lui vaut d’être souvent pointé comme "l’anti-Lumières"). Pour Bart De Wever, ces lumières européennes n’existent que grâce aux Etats nations. 

Le conservatisme doit son succès à l'absorption des principes des Lumières . Nous avons confronté les rêves progressistes et superficiels de la citoyenneté mondiale avec la sagesse de Roger Scruton: "L'idée nationale n'est pas l'ennemi des Lumières mais sa condition nécessaire".

Pour lui, l’Union européenne n’est qu’un traité. Et il ne faut surtout pas qu’elle devienne plus que ça. Un Etat ou un super-Etat.Un Etat européen, ou pire une nation européenne, c’est une nouvelle abstraction de la raison, comme celle qui a conduit à la Révolution française. Une abstraction qui débouche sur une élite de bureaucrate, sur un centralisme Jacobin. 

Burke méprisait la Révolution française à cause de son obsession des abstractions, de son aversion pour l'expérience pratique et de ses prétentions universalistes qui réduisaient l'individu à un sujet administratif. Si Burke avait vécu aujourd'hui, il aurait été ravi par la nouvelle élite des bureaucrates essayant de prendre le contrôle de nos vies. Et c'est pourquoi Burke est toujours d'actualité: à titre de guide et d'avertissement. L'UE n'est qu'un traité . 

De Wever conclut que cette abstraction ne peut que conduire au rejet par les peuples. Il ne faut donc pas plus d’Europe car, dit-il, nous ne sommes pas solidaires de tous les "autres", mais de "l'autre reconnaissable", c’est à dire de ceux issus de la même communauté que nous.

Quand nous cédons à l'illusion, que la complexité de l'Europe n'a pas d'importance, nous faisons la même erreur que les révolutionnaires français. Alors nous laissons corrompre un projet politique légitime par notre vaine mégalomanie. Et un jour, quand les gens ordinaires en auront marre et que la tension avec la réglementation abstraite de Bruxelles deviendra trop grande, elle s'effondrera.

La N-VA est bien seule contre tous

Voilà toute l’idéologie Bart De Wever résumée. Voilà pourquoi il est au fond euro-sceptique, pour un contrôle des frontières, pour une gestion stricte de l’immigration, pour une solidarité centrée sur les seuls flamands.

Voilà pourquoi il s’oppose au libéralisme classique de Charles Michel, qui reste rationaliste, universaliste et donc pro-européen. Il ne s'oppose pas qu'au MR d’ailleurs, la N-VA se distingue des autres grands partis politiques belges qui s’inscrivent tous dans la tradition rationaliste et universaliste du PTB au VLD (à l'exception notable des partis d'extrême droite). Voilà pourquoi la N-VA est seule contre tous. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK