Android dépasse iPad

Cédric Godart
2 images
Cédric Godart - © RTBF

Le match entre les deux géants de la Silicon Valley, Apple et Google, tourne à l'avantage de Google. Microsoft fait encore de la figuration.

Le terme tablette se confond avec iPad dans l'inconscient collectif. Lancée en avril 2010, la tablette d'Apple a été la première à trouver son public et s'est vendue à plus de 170 millions d'exemplaires dans le monde, après une multitude d'essais industriels aux fortunes diverses.

La première tablette grand public remonte à 1989. Elle s'appelait GRidPad et tournait avec MS-DOS, un système austère, en ligne de commande, que les informaticiens de moins de 35 ans ne peuvent pas vraiment connaître. Plusieurs autres marques se sont lancées dans la course dans les années 90, là aussi avec des résultats peu convaincants. Amstrad, par exemple, puis Apple avec le Newton. Sans oublier Microsoft. Le concept de Tablet PC annoncé en 2001 était un stylo-ordinateur. Flop!

Il aura fallu attendre Apple pour créer une véritable rupture et une adhésion du grand public. Comment? En utilisant la même méthode que celle appliquée à l'iPhone, id est un système adapté à une utilisation exclusivement tactile et tournée vers le divertissement (la musique, le web, les vidéos, les jeux).

Aujourd'hui, Apple a perdu la bataille du volume. Le précurseur a été rattrapé par Google, son grand rival, selon des statistiques publiées cette semaine par Gartner.

Comment Google a-t-il devancé son voisin californien? Le système Android n'est pas limité à un seul constructeur ; il s'adapte à une grande variété de terminaux et de gammes. Des tablettes Android, on en trouve à tous les prix, même parfois sous la barre de 100 euros. Résultat: une multiplication des appareils et donc des volumes de ventes particulièrement impressionnants. On parlait de 170 millions d'exemplaires pour l'iPad depuis sa sortie. On cite 121 millions de tablettes Android vendues rien qu'en 2013. Cela signifie une part de marché de 62% ; la progression est d'autant plus spectaculaire qu'on avait seulement vendu 50 millions de modèles Android en 2012.

Si on regarde les chiffres constructeur par constructeur par contre, Apple reste toujours numéro 1 avec 70 millions d'unités, devant Samsung, qui en a écoulé 37 millions.

L'autre concurrent est Microsoft avec Windows 8, dont la progression est constante, mais dont la part de marché n'arrivait pas fin de l'année à dépasser 4,5%.

@cedricgodart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK