A (s)offrir: deux livres d'art, fantastique et érotisme mêlés...

Livres d'art
5 images
Livres d'art - © Champaka/Dupuis

Puisque voici venu le temps des cadeaux, n'hésitez pas à découvrir et à faire découvrir deux auteurs qui, au-delà de la bande dessinée, se révèlent des artistes somptueux, inspirés toujours par la féminité... 

: Les Chemins Du Fantastique de Guillaume Sorel - de charnelles fées aux paysages de l'ailleurs

Guillaume Sorel fait partie de ces auteurs qui me fascinent, par le choix qu'ils font des sujets de leurs livres, par la puissance évocatrice, aussi, surtout, de leur graphisme. 

Auteur du neuvième art, on lui doit quelques albums dans lesquels la puissance de ses traits comme de ses couleurs crée mille et un chemins qui font du fantastique une magie humaine à toujours redécouvrir: "Le Horla", "Bluebells Wood", "Hôtel Particulier". Des livres qui à chaque fois emmènent le lecteur dans des mondes qui, c'est vrai, naissent au réel de nos quotidiens, mais pour mieux s'en échapper, pour mieux y créer des failles dans lesquelles toute réalité peut se transformer.

Son style graphique s'inspire, c'est certain, de dessinateurs exceptionnels comme Frazetta. Le "fantastique à l'américaine", cependant, aime, chez Sorel, se distordre, se démesurer dans le geste comme dans l'idée. A ce titre, Sorel est résolument un artiste européen, et ses livres nous parlent comme nous parlaient, enfants, les contes tout sauf mièvres d'Andersen ou de Grimm!

Dans ce livre d'art, Guillaume Sorel nous livre des illustrations qui explorent tous les chemins du fantastique, des illustrations derrière lesquelles des souvenirs et des mots, souvent, ne demandent qu'à(re)naître... La Belle et la Bête, Wagner et Siegfried, Jules Verne et Peter Pan, Jean Ray, ils sont tous au rendez-vous de ce livre... et Baudelaire, également, pour une danse lascive dont en entend presque les bijoux s'entrechoquant : "La très-chère était nue et, connaissant mon coeur, elle n'avait gardé que ses bijoux sonores..."

Avec Guillaume Sorel, on se replonge aux sources mêmes de l'imaginaire, et si la Femme est omniprésente, ce n'est pas pour être magnifiée mais, bien plus, parce que, toujours différente, toujours changeante, elle est l'image même de la peur primale et de l'ailleurs...

Derrière chaque dessin, c'est toute une histoire qui se devine... Derrière chaque histoire, ce sont d'infinies torpeurs qui s'éveillent... Derrière chaque torpeur, c'est le corps qui prend mouvement et recrée sans cesse l'univers et ses apparences...

Ce livre est une vraie merveille... Sorel est de ces artistes qui continuent à donner au neuvième art de bien belles lettres de noblesse!

 

Les Chemins Du Fantastique (auteur: Guillaume Sorel - éditeur: Champaka/Dupuis)

Lovely Faces, de Walter Minus - l'érotisme discret du désir!

Des regards.... Des lèvres.... Des cheveux un peu fous... La féminité vue au travers du regard de Walter Minus peut sembler désuète, mais elle est surtout éternelle!...

Ce livre d'art nous raconte, en mots et en courbes à aimer, des histoires d'amour et de désir, de regards et de sourires, des histoires de silences aux infinis bruissements et de solitudes émerveillées, des histoires aux mille charmes évidents.

Pour Walter Minus, auteur de quelques bd très "graphiques", comme "Darling chéri", la femme se doit d'être au centre même de toute aventure humaine. Ses contributions au neuvième art, mais surtout à l'illustration, à la peinture, voire même à la publicité, ne sont que des hommages, finalement, à ce qu'est, pour lui, la femme, la féminité, avec ses pouvoirs, de séduction certes, mais aussi ses pouvoirs de modifier le  quotidien, simplement. Amoureusement... Lascivement... Intelligemment... 

Et ce livre d'art nous révèle ainsi un univers érotique, c'est vrai, mais d'un érotisme qui se magnifie de discrétion, d'un érotisme qui pourrait paraître froid, mais qui se regarde et s'admire comme se regardent et se rêvent les méandres de l'Amour.

Et puis, accompagnant ces toiles, ces dessins, ces illustrations, il y a des mots, des mots qui vont au-delà des apparences graphiques pour entamer, toujours avec discrétion, des contes qu'il appartient au lecteur-spectateur de compléter, de mener à leur terme.

Des histoires de séduction, toujours!... 

"Carlotta n'eut pas un geste pour se couvrir; au contraire même, elle tourna la tête un peu vers moi." 

"Vous pouvez m'embrasser, murmura Eléonore avant de s'allonger sur le canapé."

Visages de femmes aux chevelures mouvantes, regards aux infinies brillances... Dans un style qui rappelle un peu celui des années 50, Walter Minus se laisse séduire de page en page, et nous séduite en même temps...

 

Jacques Schraûwen

Lovely Faces (auteur: Walter Minus - éditeur: Champaka/Dupuis)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK