L'océan tempère le réchauffement climatique. Pour l'instant du moins...

Aujourd’hui, l'océan se réchauffe à cause de l’activité humaine.
Aujourd’hui, l'océan se réchauffe à cause de l’activité humaine. - © Tous droits réservés

Un groupe international de chercheurs (parmi lesquels un Belge) vient de travailler pendant 4 ans sur la température de l’océan. Ces recherches ont abouti à la publication de la première synthèse climatique marine dans la revue Nature Geoscience. Ils s’appuient sur 57 mesures marines. Un nombre encore jamais atteint dans ce domaine de recherche.

On y découvre que, ces 2000 dernières années, l’océan s’est refroidi d’un demi degré et que des éruptions volcaniques seraient vraisemblablement à l’origine de ce refroidissement durant la période 801-1800. Aujourd’hui, il se réchauffe à cause de l’activité humaine. Et des éruptions volcaniques, même importantes, ne suffisent plus à contrer ce réchauffement.

Comment un volcan refroidit-il l’eau ?

Pour déterminer les causes de ce refroidissement, les chercheurs ont eu recours à la modélisation. "Nous avons examiné l’impact des changements de la position de la Terre par rapport au soleil, de l’irradiation solaire, de l’utilisation des sols, du volcanisme et des gaz à effet de serre sur les températures de surface", explique Hugues Goosse, professeur à l’UCL. Et les chercheurs en ont conclu qu’avant la révolution industrielle et l’activité humaine qui y était liée, seules les très fortes éruptions volcaniques ont été en mesure de produire le refroidissement océanique observé dans les données.

Mais comment ? Une forte éruption volcanique entraîne l’apparition dans l’atmosphère de petites gouttes d’acide sulfurique qui réfléchissent les rayons du soleil. Cette éruption a donc pour conséquence de refroidir l’atmosphère.

Cette étude met aujourd’hui en évidence qu’à long terme, lorsque ces éruptions se multiplient, elles finissent par refroidir la surface des océans.

L’océan puise en effet dans son énergie pour réchauffer l’air. C’est ce qui s’est passé pendant une période froide comme le Petit âge glaciaire qu’a connu la Terre au 17ème siècle.

L’océan, une éponge énergétique

Si l’océan peut relâcher de l’énergie pour réchauffer l’atmosphère, à l’occasion d’une période chaude, l’océan jouera le rôle inverse : il accumulera de l’énergie. C’est ce qui se passe depuis que l’homme rejette des gaz à effets de serre dans l’atmosphère. Si l’océan n’accumulait pas cette énergie, "on estime que la température terrestre n’aurait pas augmenté d’un degré en 150 ans, comme elle l’a fait, mais d’1,5 degré", précise Hugues Goosse.

Si les chercheurs veulent comprendre ce rôle de l’océan, c’est pour prévoir ce qui se passera dans le futur. Depuis 150 ans, l’océan tempère le réchauffement dû à l’homme. Le jour où nous diminuerons considérablement nos émissions de gaz à effet de serre, il n’y aura pas pour autant un effet rapide sur le climat ou un arrêt brutal du réchauffement climatique. Car l’océan qui aura accumulé de l’énergie jusque-là commencerait dès lors à en relâcher…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK