CETA: plusieurs rassemblements syndicaux et citoyens se sont déroulés ce jeudi

CETA: des rassemblements syndicaux et citoyens ce jeudi
CETA: des rassemblements syndicaux et citoyens ce jeudi - © ODD ANDERSEN - AFP

Plusieurs rassemblements étaient prévus ce jeudi, pour protester contre le CETA, à Bruxelles et en Wallonie.

A l'appel de l'alliance D19-20, environ 300 personnes se sont rassemblées sur le rond-point Schuman à Bruxelles, pour manifester leur opposition au CETA, le traité de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.

Les manifestants ont fait du bruit, avec différents instruments, parmi lesquels des casseroles. Il n'y a pas eu de débordement. "On a déjà réussi à bouger les lignes, et c'est déjà important comme message", estime un des porte-paroles. "Mais, les choses s'annoncent assez mal. L'opposition politique en Belgique n'est pas suffisante que pour faire dévier la machine de son cours. Il n'y a pas suffisamment de contestation politique dans les autres pays de l'Union européenne que pour ouvrir une vraie brèche. La validation de l'accord qui vient d'être dégagé au sein du comité de concertation en Belgique permettrait de faire signer le CETA. Même si des nouvelles clauses garantissent des garde-fous pour la Belgique, cela ne remet pas en cause le projet de société qui est porté par les accords de libre-échange. Pour nous, c'est le fond qui pose problème".

L'alliance D19-20 s'inquiète des pressions exercées sur les élus

Le syndicat CNE s'inquiète de l'accord intra-belge et appelle à se rassembler avec l'alliance D19-20 entre 17H00 et 20H00 au rond-point Schuman pour faire le point sur l'actualité du jour. L'alliance D19-20 souhaite tout du moins féliciter les avancées obtenues par la mobilisation citoyenne et la résistance des Parlements wallon et francophone. Elle s'inquiète des pressions exercées sur les élus et dénonce l'empressement des débats sur des accords qui visent à formater les relations commerciales pour les 50 prochaines années.

 

L'Alliance d19-20, qui regroupe de nombreuses organisations a appelé "toutes les organisations et tous les citoyens à se rassembler devant le bâtiment de la commission pour mettre la pression sur les discussions".

De 17 heures à 20 heures, au rond-point Schuman toujours, organisations et citoyens se retrouveront à nouveau devant le bâtiment de la Commission pour, comme l'explique la centrale syndicale CNE, dans un communiqué, "selon l'évolution des discussions, fêter la victoire démocratique à l'occasion d'un apéro géant, ou maintenir la pression". Pour le moment, c'est plus la deuxième option qui devrait être retenue.

Au même moment au Grognon à Namur, la même action aura lieu devant le Parlement wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK