Sur le CETA, Didier Reynders parle de "dégât" au lieu de "débat": "Un lapsus est toujours révélateur" (vidéo)

Les négociations intra-belges, en comité de concertation, sur le CETA ont repris ce mercredi matin. Elles s'étaient arrêtées mardi soir à 22h. Didier Reynders parle d'avancées.

Mais il n'a pas pu cacher non plus, interviewé mercredi soir, son sentiment sur le "non" wallon au traité commercial avec le Canada. "Nous allons tous incarner la position belge. Mais je souhaite que le dégât, euh débat, belgo-belge se termine". Interrogé sur ce lapsus, Didier Reynders précise qu'"un lapsus est toujours révélateur".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK