Brexit: "Les Britanniques à l'aube d'une récession moyenne"

Les taux sont restés les mêmes jusqu'ici en Angleterre. Mais la Bank Of England pourrait changer son fusil d'épaule en conséquence au Brexit.
Les taux sont restés les mêmes jusqu'ici en Angleterre. Mais la Bank Of England pourrait changer son fusil d'épaule en conséquence au Brexit. - © Tous droits réservés

Le Royaume-Uni sera touché par une récession "courte et moyenne" au début de l'année 2017. Le résultat du référendum sur la sortie du pays de l'Union européenne se fait pour l'instant sentir sur le prix des locations, l'emploi et les dépenses, souligne le bureau EY dans un rapport qui sera publié lundi.

EY table sur une croissance de 0,4% en 2017 pour le Royaume-Uni, alors que de précédentes estimations allaient jusqu'à 2,6%. Le bureau table dès lors sur un abaissement des taux à zéro par la Banque centrale britannique à la fin 2016.

Baisse d'impôts envisagée

Selon le rapport, une baisse d'impôts pour faire face au choc économique entraîné par le Brexit n'est pas exclue.

Le résultat du référendum pèse sur la confiance des consommateurs britanniques et EY prévoit une baisse durables des ventes ainsi que de la productivité.

Les investissements des entreprises vont baisser de 2% en 2017, selon l'estimation. Cela devrait entraîner une hausse du chômage, qui s'établit actuellement à 5%, au-delà des 7% en 2019.

Le seul élément positif devrait concerner les exportations, qui progresseront de 3,4% en l'année prochaine, dopées par la baisse de la livre sterling.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK