Visite chez le dentiste: avant le 1er février pour éviter les surcoûts

Depuis le mois de décembre, c’est le rush chez les dentistes. En cause, une nouvelle réglementation prévoyant un remboursement moins avantageux pour ceux qui n’auraient pas effectué une visite annuelle chez leur dentiste. L’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure était, à la base, prévue au 1er janvier. Cette date butoir a finalement été repoussée au 1er février, prolongeant d’un mois la possibilité de se mettre en règle.

Concrètement, les remboursements pourraient être diminués de 15% pour les soins qui auraient pu être évités par une visite annuelle, tels que le traitement d’une carie ou une radio. La somme déboursée chez les dentistes restera la même, mais le remboursement de la mutuelle diminuera. De quoi motiver les patients à prendre rendez-vous au plus vite avec leur dentiste.

Consultations en rafale

Dans les cabinets, les consultations s’enchaînent. "Pendant le mois de décembre, je ne prenais plus de pause à midi. Je terminais beaucoup plus tard le soir, parce qu’il y avait cette demande. Le nombre d’appels a lui aussi fortement augmenté " explique Florence Van de Winkel, dentiste à Bruxelles. Un constat également pointé par le dentiste Denis Glomb : "J’ai eu beaucoup de coups de téléphone de clients qui me demandaient s’ils étaient bien venus en 2015. On a vraiment été surchargé au mois de décembre. Je faisais des journées de douze heures, même en ayant reporté bon nombre de patients au mois de janvier " explique-t-il.

Les dernières semaines de janvier risquent donc, elles aussi, d’être chargées. Il ne vous reste que quelques jours pour effectuer votre visite annuelle... sans quoi il faudra mettre la main au portefeuille.

Rappelons toutefois que cette mesure n'est pas d'application chez les moins de 18 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK