Stérilisation obligatoire de tous les chats en Wallonie dès 2017

Dans le refuge de la Croix Bleue à Floriffoux, on a recueilli 76 chats, rien que pour le mois de juin, et ce chiffre devrait grimper encore au mois de juillet pour atteindre les 150 chats abandonnés. Pourtant selon le président de la Croix Bleue, Guy Adam, on est loin du pic connu il y a quelques années encore, avec 300 chats en un mois. "Des mesures comme l'identification et la stérilisation obligatoire pour les refuges et les professionnels de la vente ont clairement eu un effet bénéfique. Ces deux mesures ont réduit sensiblement l'abandon des chats chez nous".

Toutefois, le nombre d'abandon reste trop élevé en Belgique. On estime que 25 000 chats sont encore abandonnés chaque année en Belgique. Gaia, une association qui milite pour le bien-être animal, interpelle aujourd'hui le ministre de tutelle Carlo Di Antonio dans une campagne publicitaire publiée dans plusieurs journaux. Dans cette campagne, Gaia offre au ministre wallon du Bien-être animal 14 chats (NDLR: les 14 chats correspondent au nombre de naissance par jour).

Stérilisation et castration

Au travers de cette campagne, Gaia a voulu sensibiliser le ministre au surpeuplement des petits félins, qui mène à l'euthanasie de plus de 5000 d'entre eux chaque année en Wallonie, faute de place dans les refuges. Pour l'association, la stérilisation et la castration sont les seules solutions pour pallier ce problème, jusqu'à ce que leur population soit gérable.

Le Conseil wallon du bien-être animal plaide également pour une stérilisation obligatoire des chats domestiques. Outre le fait de diminuer les abandons, cette mesure a d'autres effets bénéfiques selon la présidente du conseil Claire Diederich: "Certaines maladies peuvent se transmettre à l'homme et il y a aussi à certains endroits une trop forte concentration de chat qui nuisent à la biodiversité".

De son côté, le ministre Carlo Di Antonio en charge du bien-être animal dit ne pas avoir attendu la campagne de Gaia pour se pencher sur cette problématique. Un texte prévu pour 2017 devrait imposer la stérilisation de tous les chats avant leurs 6 mois, à l'exception de ceux destinés à l'élevage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK