Pourquoi la disparition du bidet est un drame écologique

Il était présent dans toutes les salles de bains jusqu’aux années soixante. Avec l’arrivée du papier toilette, le bidet est tombé aux oubliettes. Aujourd'hui, on ne se souvient même plus de son utilité. Pourtant, cet appareil sanitaire est plus hygiénique et bien plus écologique que le papier.

Certains pensent que le bidet sert à se laver les pieds, nettoyer son linge ou toiletter son animal de compagnie. D’autres s’en servent comme baignoire pour le bain de bébé ou plus insolite comme glacière pour conserver les bouteilles de bière au frais. Les utilisations du bidet peuvent être multiples.

Inventé au XVIIIe siècle pour la toilette des aristocrates, le bidet sert au nettoyage des parties intimes après un passage aux toilettes. Une fois la petite ou grande commission terminée, cet appareil sanitaire offre un lavage à l’eau chaude pour se sentir frais comme une rose.

Mais voilà, avec l’arrivée massive du papier toilette dans les années soixante, le bidet a perdu son utilité. D’ailleurs, que fait-on lorsqu’on doit rénover un vieil appartement ou une ancienne maison ? Oui, on vire le bidet ! A la place, on installe généralement une douche, appareil sanitaire incontournable dans les salles de bains.

En Italie, le bidet a toujours la cote!

Si les Belges boudent le bidet, ce n’est pas le cas de tout le monde. "Les Méditerranéens, les Asiatiques et les Russes nous en demandent encore", précise Audrey Van den Berg, responsable dans une société qui vend des sanitaires. D’ailleurs, si vous vous rendez en vacances en Italie, attendez-vous à trouver bidet dans la salle de bains de l’hôtel. Là-bas, même les entreprises sont équipées de bidets. "J'ai toujours connu un bidet dans la salle de bains", précise Rosalia Carubia. Pour cette Sicilienne de Boussu, une salle de bains sans bidet, c’est tout simplement inconcevable : "C’est une question d’hygiène".

Le papier toilette, un fléau pour l’environnement

Tout n’est cependant pas perdu…  Le come-back du bidet, on en parle de plus en plus aux Etats-Unis où l’appareil sanitaire n’a pourtant jamais fait partie de la culture locale. Mais à l’heure où on cherche à diminuer notre impact environnemental, le bidet se présente comme un allié incontournable. En plus d’être hygiénique, il permet de réduire drastiquement notre utilisation de papier toilette.

Ces carrés de papier qu'on utilise plusieurs fois par jour participent à la déforestation. Chaque année, dix millions d’arbres seraient abattus pour fournir la demande mondiale de papier toilette, soit 27.000 arbres par jour.  

En plus du coût environnemental, il y aussi l’aspect financier. En fonction du type de papier acheté, chaque habitant dépense en moyenne entre 20 et 90 euros par an pour sortir du WC avec un air satisfait ! 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK