Luminothérapie: la lumière pour aller mieux

La lumière comme médicament ?
La lumière comme médicament ? - © RTBF

C'est une arme que l'on dit efficace contre les dépressions hivernales  : la luminothérapie. Une thérapie qui nous apporterait la lumière qui nous manque dès l'arrivée de l'automne. Comptez entre 85 et 200 euros pour un appareil acheté en grande surface. Mais les spécialistes recommandent tout de même de demander conseil à son médecin. Gare aux effets secondaires.

La lumière comme médicament ? Les spécialistes du sommeil et des rythmes biologiques en sont convaincus. Les patients en manque de lumière, pendant les saisons où elle fait défaut, présentent des symptômes caractéristiques. "Les symptômes dépressifs sont communs à tous les patients exposés au manque de lumière", explique le chef du laboratoire du sommeil du CHU Brugmann. "Mais certains d'entre eux font face à une dépression que l'on peut qualifier de sévère. Manque de dynamisme, énergie inexistante. Avec une persistance des symptômes très forte toute la journée."

Face à la détresse de ces patients, la lumière est alors proposée comme traitement. L'intensité de la lumière est calculée au cas par cas. La luminothérapie agit alors directement sur les mécanismes de notre cerveau. "La lumière devient une information décodée par les cellules rétiniennes", selon le coordinateur scientifique du laboratoire du sommeil, Olivier Mairesse. " Une fois l'info arrivée au cerveau, la lumière a cette capacité de remettre à l'heure notre horloge biologique."

Pratiquement, les lampes sont en vente libre et disponibles sans prescription. Les lampes sont de toutes tailles et de toutes sortes. Il existe même la "luminette", une lampe portable, qui se fixe directement sur la tête, et qui permet de continuer ses occupations tout en bénéficiant d'un éclairage du visage. Mais avant de se procurer toute source de lumière, mieux vaut en parler à son médecin. Les effets secondaires ne sont pas si rares, entre crise d'euphorie ou complications en cas de maladie de l'œil. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK