Le marché des insectes pour l'alimentation démarre lentement chez nous

Ils inspirent le dégoût chez certains, la peur, voire la répulsion chez d'autres. A fortiori si on les propose à la dégustation! Pourtant aujourd'hui, des scientifiques prédisent un bel avenir aux élevages d'insectes car ils représentent une alternative écologique à la viande. Ils sont aussi très riches en protéines. Sur le marché alimentaire, de jeunes entrepreneurs proposent déjà des produits transformés avec la présence d'insectes soit sous forme de farine, soit entiers ou concassés et la plupart du temps déshydratés.

Michiel de Kriket.be n'en est encore qu'aux prémices de son entreprise. Il tente en ce moment d'améliorer sa recette de barre protéinée : noix, noisettes, pépins de courge grillés, sirop d'agave et pleins d'autres ingrédients naturels et ... des grillons! Des grillons bruxellois élevés à Laeken et que Michiel intègre à raison de 10% dans sa préparation sous forme de farine. Le résultat est assez savoureux! Et si on ne sait pas qu'il y a des insectes dedans, la gourmandise ressemble à une autre gourmandise ...

Olivier, De Bugs in Mugs lui, sillonne la Belgique depuis 3 ans avec son food truck. Hamburgers, cookies, soupe, tapas ... grillons et vers de farine sont au rendez vous de tous ses plats! Il est toujours là et il en vit! Pourtant Olivier estime que le marché est lent à démarrer, qu'il faudra 10, 20, voire 30 ans pour qu'il prenne sa place. Il faudra le temps, comme pour toutes les nouveautés, de faire tomber les barrières psychologiques ... 

Actuellement 10 insectes comestibles sur 2000 sont autorisés à la vente et à la consommation chez nous jusque fin 2017. Sur le plan sanitaire, l'AFSCA opère des contrôles tant des élevages que des produits. Les producteurs et transformateurs, une petite dizaine chez nous, attendent la reconduction de l'autorisation pour 2018.

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici ou encore ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir