Comment parler des attentats aux enfants? La réponse d'un psychanalyste

Le psychanalyste Vincent Magos était l'invité de notre journal télévisé de 13 heures ce dimanche pour répondre à cette question que se posent bon nombre de parents suite aux attentats de Paris : "Faut-il en parler aux enfants ?".

Pour lui, "il faut toujours répondre aux questions des enfants, mais le plus difficile c'est de trouver les mots".

"La question est de comprendre de façon de manière plus large ce qui se passe, on peut ne pas avoir réponse à tout mais on peut se mettre à chercher ensemble", commente-t-il.

Que répondre si l'enfant demande si cela peut aussi nous arriver ?

"La mort va nous arriver, alors répondre à un enfant en se disant qu'il y a un certain nombre de questions auquel on n'a pas de réponse est aussi très important en tant qu'adulte. Qu'est-ce qui se passe après la mort ? Je ne sais pas". Il faut oser dire que l'on ne sait pas tout.

Le magazine français Astrapi vient de publier deux pages sur ce thème pour aider à trouver les mots juste face à ces événements. Vous pouvez les consulter via ce lien ou ci-dessous.