Chiens: vaccin contre la rage plus obligatoire dès le 1er mars, sauf en cas de voyage

Les chiens qui voyagent à l'étranger doivent être vaccinés
Les chiens qui voyagent à l'étranger doivent être vaccinés - © MANDY CHENG - AFP

L'obligation actuelle de vaccination contre la rage, valable pour les chiens au sud du sillon Sambre-et-Meuse ainsi que pour ceux qui accompagnent leur maître en camping ou en caravane (dans toute la Belgique), sera abandonnée dès le 1er mars prochain, communique le ministre fédéral de l'Agriculture Willy Borsus.

Cette décision a été prise sur proposition du SPF Santé publique, suivant un avis du comité scientifique de l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA), précise le ministre. La Belgique est en effet "officiellement indemne de rage depuis 2001", et "la situation s'est également assainie dans les pays voisins", ce qui justifie l'abandon de cette obligation datant de 1967. "À l'époque, la rage était endémique" au sud du sillon Sambre-et-Meuse, "notamment parmi les renards, et présentait un réel danger pour l'homme et les mammifères domestiques".

Chiens, chats et furets

Attention, la vaccination contre la rage des animaux de compagnie (chiens, chats et furets) qui voyagent de Belgique vers l'extérieur ou qui arrivent en Belgique depuis l'étranger reste obligatoire, également après le 1er mars. Cette mesure vise justement à éviter la ré-introduction de la maladie, qui peut être mortelle pour l'homme, à l'intérieur de nos frontières.

L'AFSCA renseigne encore sur son site internet des cas isolés de rage, détectés fin 2007 et début 2008. Dans les deux cas, il s'agissait d'un chien contaminé qui ne présentait pas de symptômes au moment où il a été importé illégalement du Maroc, précise l'Agence. Des mois plus tard, il avait fallu vacciner en urgence et traiter près d'une centaine de personnes, ajoute l'Agence.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK