Apnée du sommeil: dès janvier 2016 un avis médical est requis pour conduire

Les personnes souffrant d'apnée du sommeil modérée ou sévère devront, dès le 1er janvier 2016, disposer d'un avis médical avant la délivrance ou le renouvellement du permis de conduire. Cette mesure résulte de l'application d'une directive européenne.

Les personnes qui suivent un traitement et sont régulièrement suivies pourront conduire sur avis médical.

Un suivi régulier impose un contrôle tous les 3 ans (tous les ans pour les chauffeurs professionnels).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK