100, 101, 112 : quel numéro appeler en cas d'urgence?

Le 112 fonctionne partout en Europe
Le 112 fonctionne partout en Europe - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

À l'heure actuelle, trois numéros d'appels d'urgence coexistent en Belgique. Le 100, le 101 et le 112. Tous ne sont pas à utiliser pour les mêmes raisons. À terme, seul le 112 devrait permettre de chercher de l'aide.

100 ou 112 : ambulances et pompiers

Dans chaque province, un centre d'appel joignable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 traite les appels d'urgence nécessitant l'intervention des pompiers ou d'une ambulance. Si vous composez l'ancien numéro, le 100, ou le nouveau numéro, le 112, vous arriverez donc au même endroit.

Ces numéros sont à utiliser en cas d'incendie ou d'urgence médicale. Par contre, mieux vaut prendre le réflexe de composer uniquement le 112. À terme, ce sera le seul numéro d'urgence en Belgique. De plus, ce numéro permet de prévenir les services de secours dans tous les pays de l'Union européenne.

101 : police

Si vous découvrez un cambrioleur, si vous êtes victime ou témoin d'une bagarre par exemple, vous pouvez également composer le 112. Mais vous risquez de perdre un temps parfois précieux puisque ces types d'interventions ne nécessitent pas l'intervention des pompiers ou d'une ambulance. Les opérateurs du 112 vous transfèrerons alors à leurs collègues du 101 situés dans un autre bâtiment.

Ici aussi, chaque province dispose d'un service 101 recevant les appels à toute heure du jour ou de la nuit. Le 101 permettra de dispatcher le plus rapidement possible les services de police.

Pas de blabla

Que vous appeliez le 112 ou le 101, ne le faites qu'en cas de réelle urgence. Chaque année, ces services traitent plus de 6 millions d'appels. Un sur quatre ne constitue pas une vraie urgence. De plus, certaines problématiques peuvent être traitées par des services spécifiques :

  • Centre anti-poisons : 070 245 245
  • Child Focus : 116 000
  • Préventions Suicide : 0800 32 123
  • Écoute violence conjugale : 0800 30 030
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK