Après les attentats, le "Not in my Name" de la Mosquée Al-Azhar

La mosquée Al-Azhar, au Caire, est une des plus puissantes institutions de l'Islam sunnite.
La mosquée Al-Azhar, au Caire, est une des plus puissantes institutions de l'Islam sunnite. - © MOHAMED EL-SHAHED - AFP

Des dignitaires musulmans ont dénoncé les attentats menés vendredi en Tunisie, au Koweït et en France, qui ont coûté la vie à une soixantaine de personnes dont des touristes et des fidèles chiites.

Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée en Egypte, a estimé que l'attaque "odieuse" qui a tué au moins 37 personnes dans la ville balnéaire tunisienne de Sousse était une "violation de toutes les valeurs religieuses et humanitaires".

Elle a également condamné l'attentat suicide qui a pris pour cible une mosquée chiite au Koweït en pleine prière hebdomadaire, tuant 27 fidèles, revendiqué par le groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI).

Al-Azhar, l'un des plus anciens centres de savoir de l'islam sunnite, a également dénoncé l'attaque en France durant laquelle un homme a été décapité.

"Al-Azhar appelle la communauté internationale à vaincre ce groupe terroriste de toutes les façons possibles", faisant ainsi référence à l'EI.

Le groupe djihadiste, qui contrôle des pans de territoires en Syrie et en Irak, et dispose de groupes affiliés dans plusieurs autres pays, a récemment appelé à mener des attaques pendant le ramadan, le mois de jeûne musulman qui a débuté il y a une semaine.

Un groupe de travail contre l'extrémisme mis en place par le mufti d'Egypte, qui conseille le gouvernement en matière de loi islamique, a également dénoncé les attentats.

"Ce que (l'EI) a fait pour avilir l'image de l'islam est pire que ce qui a été fait par qui que ce soit d'autre, musulman ou non", a affirmé cette instance.

L'influent prédicateur sunnite Youssef al-Qaradaoui a estimé que les militants de l'EI étaient "pire que des bêtes".

"Les bêtes ne tuent pas d'autres animaux si ce n'est pour s'en nourrir, mais certaines personnes ne sont jamais rassasiées de sang et de meurtre, " a-t-il écrit sur Twitter.

 

Et aussi

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK