Théorie du complot: une vidéo manipulée fait croire à la capture de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel

Sur YouTube tourne depuis vendredi une vidéo conspirationniste suggérant que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel aurait été capturé vivant, après l'attentat de Nice. Le conducteur du camion a cependant bien été abattu par la police, le soir de l'attaque, après avoir parcouru deux kilomètres, entraînant la mort de 84 personnes et blessant de nombreux autres.

Cette vidéo prônant une théorie du complot est un montage. Sa publication originelle avait récolté plus de 400 000 vues. YouTube a censuré cette version, estimant qu'elle ne "respectait pas les règles concernant le spam, les pratiques trompeuses et les escroqueries". La vidéo a néanmoins été publiée à nouveau par d'autres internautes.

Une description explicite la vidéo de piètre qualité : 

"1. Le terroriste lève la tête. 2. Le terroriste communique avec les policiers sans qu’il n’y ait de distance entre eux. 3. Le terroriste coopère et s’enfuit avec les policiers après avoir été frappé. Il a été ensuite rapporté que le terroriste avait été tué."

Au début de la vidéo, on voit un homme en gris s'avancer, puis des policiers immobiliser un individu au sol.

On voit ensuite des policiers emmener de force l'homme qui était immobilisé au sol.

La personne à terre présentée comme un terroriste était en réalité une "victime évacuée, compte tenu du danger généré par l’interception du camion", affirme une source policière au journal Le Monde.

Cette vidéo YouTube filme un écran d'ordinateur où est diffusé ce qui semble être la vidéo originale : celle qu'un touriste israélien avait publiée sur la page Facebook Ynet, vendredi 15 juillet à 8h50. Le complotiste a cependant pris le soin de couper le début de la vidéo, dans lequel on perçoit des policiers braquer leur arme sur la cabine du camion, et où on entend des détonations.

Nader El-Shafei, un touriste égyptien, a filmé la scène depuis l'autre côté du camion. On y voit alors les policiers tirer sur le camion, puis la tête de l'homme inanimé dans la cabine. Le passant en gris que l'on voyait sur la première vidéo est également aperçu dans cette version.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK