Attentat à Barcelone: "Pas de barrière physique mise en place" sur les Ramblas

Attentat à Barcelone: "pas de barrière physique mise en place" sur la Rambla
Attentat à Barcelone: "pas de barrière physique mise en place" sur la Rambla - © JAVIER SORIANO - AFP

Les Ramblas, théâtre jeudi d'un attentat meurtrier, est la grande avenue populaire de Barcelone, le lieu où historiquement sont fêtées les victoires du club de football du Barça, l'artère des manifestations, le lieu de rencontre de la jeunesse. Comment expliquer que les lieux n'étaient pas sécurisés par des barrières, comme c'est le cas dans de nombreuses villes européennes?

Depuis les attentats de Paris en 2015, la police est davantage présente dans les rues des villes espagnoles. "Mais ça rien à voir avec ce qu'on voit dans les rues de Bruxelles ou de Paris. Il n'y a pas de militaires armés", explique Henry de Laguérie, le correspondant de la RTBF en Espagne. 

Toujours selon notre correspondant, "il n'y avait aucun élément pour empêcher un camion ou une camionnette de rentrer sur le terre-plein de la Rambla. Il n'y avait pas de barrière physique mise en place pour éviter des attentats comme celui de Nice".

Ecoutez les explications d'Henry de Laguérie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK