"Nous avons arrêté Salah Abdeslam", confirme Charles Michel

"Trois suspects ont été arrêtés, dont Salah Abdeslam", a-t-il encore confirmé.
2 images
"Trois suspects ont été arrêtés, dont Salah Abdeslam", a-t-il encore confirmé. - © Tous droits réservés

"Nous avons arrêté Salah Abdeslam dans le cadre de perquisitions qui sont liés aux attentats de Paris du 13 novembre", a solennellement déclaré le Premier ministre Charles Michel, assis aux côtés du président français François Hollande en conférence de presse au 16 rue de la Loi.

"Trois suspects ont été arrêtés, dont Salah Abdeslam", a-t-il encore confirmé.

Le chef du gouvernement a ensuite tenu à remercier les forces de sécurité, les forces de police, les enquêteurs, ainsi que les services de renseignement, soulignant leur travail "intense", "minutieux" et "professionnel".

Une enquête qui débouche, a-t-il ajouté, sur des "résultats extrêmement importants dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, dans le combat pour la démocratie et contre cette forme abominable d'obscurantisme".

Le Premier ministre a également précisé que "plus de 100 perquisitions ont été menées" dans le cadre de ce dossier, débouchant sur 58 interpellations.

Charles Michel a conclu sa déclaration en soulignant "l'extrême importance de la coopération entre la Belgique et la France" dans cette enquête. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK