Parquet fédéral: trois perquisitions, cinq interpellations, et un nouveau nom

Le parquet fédéral confirme trois perquisitions et cinq interpellations
Le parquet fédéral confirme trois perquisitions et cinq interpellations - © Tous droits réservés

"Trois perquisitions renforcées ont été menées cet après-midi vers 16h30 : deux à Molenbeek-Saint-Jean – rue des Quatre-Vents et rue de la Savonnerie – et une à Jette, à Mail du Topweg", a indiqué le parquet fédéral en conférence de presse ce vendredi, à la suite de l'opération policière ayant mené ce jour à l'arrestation du suspect numéro un des attentats de Paris, Salah Abdeslam.

Ces perquisitions se sont terminées vers 20h30, mais des opérations de constations scientifiques étaient, au moment de la conférence de presse (21h30), toujours encore cours.

"Salah Abdeslam a été intercepté lors de la perquisition à la rue des Quatre-Vents vers 16h40. Il a été légèrement blessé à une jambe, et emmené à l'hôpital pour y être soigné", a précisé le parquet.

Un nouveau nom : Monir Ahmed Alaaj

À la même adresse, un dénommé Monir Ahmed Alaaj a également été appréhendé. Il a, lui aussi, et légèrement blessé et emmené à l'hôpital.

Muni d'un faux passeport syrien au nom d'Amine Choukri, Monir Ahmed Alaaj avait été contrôlé en compagnie de Salah Abdeslam en Allemagne le 3 octobre 2015 et ses empreintes digitales avaient, à l'occasion de ce contrôle, été relevées. Les empreintes de cet individu avait été découvertes ultérieurement, lors de la perquisition menée dans une maison d'Auvelais.

Enfin, toujours au même endroit, trois autre personnes, Abid A., Sihane A. et Djemila M., ont été interpellés. Ils sont tous membres de la famille qui hébergeait Salah Abdeslam. Le juge d'instruction décidera de leur maintien en détention.

Les deux autres perquisitions, rue de la Savonnerie à Molenbeek et Mail du Topweg à Jette, se sont révélées "négatives", a encore précisé le porte-parole du parquet.

"L'enquête se poursuit et il n'est pas possible de donner plus de précision pour le moment, afin de ne pas nuire à l'enquête", a conclu le parquet fédéral, saluant au passage le travail des services de police.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK