Autriche: ouverture du procès de deux sympathisants djihadistes liés aux attentats de Paris

Autriche: ouverture du procès de deux sympathisants djihadistes
Autriche: ouverture du procès de deux sympathisants djihadistes - © Tous droits réservés

C'est un procès qui fait grand bruit dans une Autriche en proie aux idées d'extrême-droite. Deux sympathisants djihadistes sont accusés d'avoir aidé deux combattants envoyés de Syrie par l'organisation terroriste Etat islamique pour commettre des attentats en Europe. Un procès où il sera aussi question des attentats de novembre 2015 à Paris.

Le 4ème commando des attaques de Paris

Les deux hommes jugés ce mercredi sont accusés d’avoir aidé ceux que les enquêteurs appellent le 4ème commando de Paris. Le soir du 13 novembre 2015, parmi les terroristes au stade de France, il y a deux irakiens arrivés en Europe le 3 octobre. Mais deux autres devaient également être présents. Ils sont arrivés en même temps de Syrie avec les irakiens par l’île grecque de Leiros. Mais ils ne sont pas parvenus à duper les gardes européens de Frontex. L'un se prétendait syrien mais ne parlait pas bien l’arabe. L’autre n'a pas pu répondre à des questions sur sa prétendue ville d’origine. Conséquence: ils ont été priés de quitter le territoire par un tribunal grec.

Ce qu’ils ont fait sans trop se faire prier. Mais il était trop tard pour agir à Paris. Ils ont donc été priés d'attendre en Autriche de nouveaux ordres venus de Syrie. C’est ici qu’interviennent les deux hommes jugés aujourd’hui à Salzbourg. Agés de 26 et 40 ans, ils ont aidé ces deux candidats terroristes à établir sur place des contacts. De nombreux appels téléphoniques ont été notamment passés vers la France et la Belgique. Un mois après les attentats de Paris, tous seront arrêtés en Autriche et inculpés de participation à une organisation terroriste.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK