Attentats: Abrini et Krayem placés sous mandat d'arrêt, deux autres personnes libérées

Attentats: Abrini et Krayem placés sous mandat d'arrêt, deux autres personnes libérées
Attentats: Abrini et Krayem placés sous mandat d'arrêt, deux autres personnes libérées - © Montage RTBF

Le juge d’instruction spécialisé en matière de terrorisme en charge du dossier relatif aux attentats de Paris du 13 novembre 2015 a placé Mohamed Abrini sous mandat d’arrêt, du chef de participation aux activités d’un groupe terroriste et d’assassinats terroristes.

Il n’est pas encore possible de se prononcer quant au fait de savoir si Mohamed Abrini est ou non le troisième homme présent lors des attentats à l’aéroport (l’homme au chapeau). 

Les deux personnes qui avaient été interpellées en même temps que Abrini ont été remises en liberté après audition approfondie.

Confirmation pour Osama Krayem

Par ailleurs, les suites d’enquête effectuées dans le cadre de l’enquête sur les attentats de l’aéroport de Bruxelles National (Zaventem) et de la station de métro Maelbeek (Bruxelles) ont permis d’établir que Osama Krayem est le deuxième homme qui était présent lors de l’attentat commis dans la station de métro Maelbeek. Il était également présent dans le complexe City 2 lors de l’achat des sacs qui servirent lors des attentats. Il a été placé sous mandat d’arrêt et est inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste et d’assassinats terroristes.

Hervé B.M. également placé sous mandat d'arrêt

Le juge d’instruction a également placé sous mandat d’arrêt le nommé Hervé B.M., né le 5 mai 1990, de nationalité rwandaise, qui avait été interpellé hier en même temps que Osama Krayem. Il est inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste et de complicité d’assassinats terroristes.

Hier soir, le nommé Bilal E. M., né le 10 mars 1989, a également été privé de liberté. Le juge d’instruction l’a également placé sous mandat d’arrêt et inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste et de complicité d’assassinats terroristes. Il est soupçonné d’avoir aidé Mohamed Abrini et Osama Krayem.

Plus de détails ont également été communiqués par le parquet concernant les perquisitions effectuées hier soir:

  • Chaussée de Mons à Anderlecht : lieu de résidence possible de Mohamed Abrini
  • Rue Tivoli à Bruxelles (Laeken) : lieu de résidence de Hervé B. M.
  • Rue des Palais à Bruxelles : domicile de Bilal E.M.

Enfin, une perquisition a été exécutée ce matin rue des Casernes à Etterbeek, dans un appartement ayant pu être utilisé comme safe house. Elle s’est révélée négative.

Ni arme ni explosif n’ont été découvert lors des perquisitions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK