Attentats à Paris: le récapitulatif quotidien des événements depuis le 13 novembre

Attentats à Paris: chronologie des événements depuis vendredi
6 images
Attentats à Paris: chronologie des événements depuis vendredi - © MIGUEL MEDINA - AFP

Treize novembre. Alors que les parisiens s'apprêtent à vivre un weekend comme tant d'autres, plusieurs fusillades ont lieu dans le centre de Paris, notamment dans la salle de concerts du Bataclan. Des explosions se font également entendre à proximité du Stade de France, à Saint-Denis.

Revivez chronologiquement les événements depuis vendredi soir 13 novembre

Vendredi 13 novembre 2015

  • 21h20-21h53: Trois explosions retentissent aux abords du Stade de France où se dispute le match amical France-Allemagne. Le président François Hollande est évacué du Stade.
  • 21h25-21h40: Des fusillades ont lieu dans plusieurs quartiers de Paris. Le bar "Le Carillon", le restaurant "Le petit Cambodge", le bar "A la bonne bière" et le restaurant "La belle équipe" sont successivement visés Un kamikaze se fait exploser dans le restaurant "Le comptoir de Voltaire".
  • 21h40-1h10: Trois kamikazes entrent dans le Bataclan et fusillent les spectateurs. L'assaut est donné à 00h20 par la BRI (brigade de recherche et d'intervention) et le Raid. Les trois terroristes se font ensuite exploser. Les attaques minute par minute ici.
  • 21h45: Réunion de crise au ministère de l'Intérieur français.
  • 23h00: Le Stade de France est évacué.

Samedi 14 novembre 2015

Dimanche 15 novembre 2015

Lundi 16 novembre 2015

Mardi 17 novembre 2015

  • 00h00: Le niveau d'alerte terroriste est relevé au niveau 3 (menace possible et vraisemblable) par l'Ocam.
  • 00h45: Le match amical Belgique-Espagne qui devait se tenir mardi soir est annulé.
  • 01h30: La France lance un nouveau raid aérien contre Raqqa.
  • 03h15: La police fédérale diffuse un nouvel avis de recherche pour Salah Abdeslam.
  • 08h15: Le ministre de l'Intérieur français, Bernard Cazeneuve, annonce que la police a procédé à 128 perquisitions dans la nuit de lundi à mardi.
  • 08h30: Jan Jambon annonce que le niveau 3 d'alerte sera de vigueur tant que Salah Abdeslam sera dans la nature.
  • 11h20: Une nouvelle voiture suspecte immatriculée en Belgique est retrouvée à Paris. On apprend en début d'après-midi qu'elle a été louée par Salah Abdeslam. L'étau se resserre autour de Salah Abdeslam.
  • 12h00: Les ministres européens de la Défense réagissent positivement à la demande de la France d'activer, pour la première fois, la clause de solidarité des traités européens. Tous les Etats membres sont prêts à offrir leur soutien à la France.
  • 13h10: La Belgique déploie jusqu'à 520 militaires dans les rues à la suite du relèvement du niveau de la menace.
  • 13h45: Trois personnes probablement liées aux attentats sont interpellées à proximité d'Aix-la-Chapelle.
  • 14h00-16h15: Vaste opération policière franco-belge près de Quiévrain et dans le Cambrésis pour rattraper une voiture suspecte ayant forcé un barrage en Belgique. Selon la Voix du Nord, le véhicule aurait été intercepté dans la Somme mais n'aurait aucun lien avec les attentats de Paris.
  • 14h00: Une opération d'envergure est menée dans le Nord-Pas-de-Calais à Boulogne-sur-mer. Selon la préfecture, il s'agit d'une perquisition.
  • 15h10: Des sources proches de l'enquête indiquent que le texte de revendication des attentats de Paris a été enregistré par un djihadiste français, Fabien Clain, originaire de Toulouse et proche de Mohamed Merah.
  • 15h30: Deux interpellations supplémentaires près d'Aix-la-Chapelle, au total sept personnes ont été appréhendées.
  • 17h00: Le rassemblement en mémoire des victimes prévus mercredi à Molenbeek est autorisé.
  • 17h30: La police allemande indique avoir procédé à sept interpellations au total. Les liens des personnes appréhendées avec les attentats de Paris ne sont pas encore confirmés.
  • 18h00: L'agence AP annonce que les autorités françaises sont à la recherche d'un second fugitif directement impliqué dans les attentats.
  • 19h00: Le match de football Allemagne-Pays Bas qui devait avoir lieu à Hanovre a été annulé pour raisons de sécurité. 

Mercredi 18 novembre 2015

  • 04h30-11h30 : Assaut de la BRI et du Raid dans la banlieue nord de Paris, à Saint-Denis. Les forces d'intervention recherchent Abaaoud. Deux morts et huit arrestations au total, dont trois dans l'appartement visé par l'assaut. Cinq policiers ont été blessés dans l'opération et un chien de la brigade canine a été tué.
  • 09h50: Les frappes françaises et russes ont fait au moins 33 morts en 72h à Raqqa.
  • 10h20: Le conseil des ministres belges confirme l'envoi du Leopold I pour escorter le Charles de Gaulle au large des côtes syriennes.
  • 10h45: La réserve fédérale d'intervention sera doublée à Bruxelles dès jeudi.
  • 12h20: Les 129 victimes décédées ont été identifiées.
  • 13h00: Le conseil des ministres français a examiné le projet de loi prolongeant l'état d'urgence en France pour trois mois. Le texte sera examiné jeudi à l'Assemblée nationale et vendredi au Sénat.
  • 14h40: Le parquet avait interrogé les deux frères Abdeslam avant les attentats.
  • 15h20: La France annonce avoir mené plus de 100 perquisitions la nuit de mardi à mercredi: 25 gardes à vue et 34 armes saisies.
  • 16h-...: Entre 2000 et 2500 personnes sont rassemblées en mémoire des victimes à Molenbeek.
  • 17h50: Jean-Claude Juncker qualifie le groupe terroriste Etat islamique d'"ennemi n°1" de l'Europe.
  • 19h00: Le procureur de Paris annonce lors d'une conférence de presse que:
  • 20h00: Les manifestations de la société civile prévues en marge de la COP 21 de Paris sont interdites.
  • 22h30: Interpol dit avoir identifié 5800 djihadistes étrangers sur un total estimé à 25 000 qui ont rejoint les groupes djihadistes dans des pays comme la Syrie ou l'Irak.

Jeudi 19 novembre 2015

  • 06h30: La Russie présente à l'Onu une nouvelle mouture de sa résolution antiterroriste.
  • 07h45: "Climate Express" veut manifester en Belgique à la place de Paris.
  • 09h15: Le gouvernement belge annonce 400 millions d'euros supplémentaires pour la sécurité et contre le terrorisme.
  • En matinée: Sept perquisitions ont eu lieu ou sont en cours dans la région bruxelloise. Une personne a été interpellée à Laeken. Les autres perquisitions qui se sont tenues à Bruxelles, Jette, Uccle et Molenbeek-Saint-Jean ont été menées chez des amis et membres de la famille de Bilal Hafdi, l'un des terroristes qui s'est fait exploser aux abords du Stade de France.
  • 10h15: Le gouvernement annonce de nouvelles mesures antiterroristes dont celle impliquant que les combattants étrangers iront automatiquement en prison dès leur retour en Belgique.
  • 11h15: La Saint-V se tiendra finalement bien dans le centre de Bruxelles, mais sans cortège.
  • 12h00: La fête des lumières de Lyon est annulée.
  • 12h50: L'Assemblée nationale prolonge de trois mois l'état d'urgence en France.
  • 13h30: La justice française annonce qu'Abdelhamid Abaaoud est décédé dans l'assaut de la veille à Saint-Denis.
  • 13h30: Le parquet belge annonce avoir effectué huit perquisitions au total en Région bruxelloise. Deux d'entre elles, à Laeken et Jette, s'inscrivaient directement dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Deux personnes ont été interpellées.
  • 15h45: Premier contact téléphonique entre chefs d'Etat-major des armées française et russe pour combattre l'EI.
  • 16h00: Charleroi Wake Up est annulé.
  • 16h30: Le parquet fédéral donne un nouveau bilan des opérations policières de la matinée: 9 perquisitions et 9 interpellations.
  • 21h00: Le Conseil national de Sécurité se réunit. Il maintient le niveau d'alerte à 3.
  • 22h00: Les cercles de l'ULB sont évacués par mesure de sécurité. Les étudiants y fêtaient la veille de la Saint-V

Vendredi 20 novembre

Samedi 21 novembre

Dimanche 22 novembre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK