Menace terroriste: le numéro d'information du centre de crise a reçu plus de 4000 appels

La société emploie actuellement 15 personnes à Louvain et sept à Bruxelles. Le 1771 est en principe accessible de 8h00 à 20h00, mais ces horaires sont flexibles en fonction de la demande.
La société emploie actuellement 15 personnes à Louvain et sept à Bruxelles. Le 1771 est en principe accessible de 8h00 à 20h00, mais ces horaires sont flexibles en fonction de la demande. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le numéro d'information 1771 mis en place samedi par le centre de crise du SPF Intérieur a reçu plus de 4000 appels de citoyens inquiets de la hausse de la menace terroriste. Le call-center IPG, mobilisé par l'Intérieur, a comptabilisé 3300 appels samedi et 700 de plus dimanche à 10h30.

Samedi, les questions concernaient surtout les annulations d'événements à Bruxelles. Dimanche, les citoyens étaient davantage préoccupés par la situation qui prévaudra lundi, en ce qui concerne l'emploi, la mobilité et l'enseignement notamment.

Les réponses à ces interrogations dépendent de la réévaluation qui est effectuée par l'Organe de coordination et d'analyse de la menace et qui devrait être communiquée dimanche après-midi.

Appels paniqués

"Nous avons aussi reçu des appels de gens paniqués qui avaient besoin de parler", a précisé dimanche le porte-parole du centre de crise, lors d'une visite de presse au call-center IPG de Louvain.

La société emploie actuellement 15 personnes à Louvain et sept à Bruxelles. Le 1771 est en principe accessible de 8h00 à 20h00, mais ces horaires sont flexibles en fonction de la demande. Samedi, le numéro est resté opérationnel jusqu'à 21h00.

Pour éviter que la ligne soit surchargée, le centre de crise demande aux citoyens de consulter en premier lieu son site internet (http://centredecrise.be/fr) et de n'appeler que pour des questions pratiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK