Attentat à la station Maelbeek: une vingtaine de morts, 130 blessés

Rame de métro après l'explosion dans la station.
4 images
Rame de métro après l'explosion dans la station. - © Tous droits réservés

Le centre de crise annonçait à 16H30 une vingtaine de personnes décédées et 130 blessées dans l'explosion survenue dans la station Maelbeek. 

C’est peu après 9H00, ce matin, qu’une explosion s’est produite dans la station bruxelloise de Maelbeek. Il s’agissait d’un ancien métro composé de trois voitures. L’explosion est intervenue juste après que la rame ait redémarré en direction d’Arts-Loi. La bombe a explosé dans la deuxième voiture qui était, elle, encore le long du quai. Le conducteur a immédiatement stoppé le convoi et a évacué les voitures 1 et 3. A présent, tous les blessés ont été évacués, de même que le personnel de la STIB. Seuls les services de sécurité sont encore sur place. Toutes les rames de métro de l’ensemble du réseau sont rentrées dans les dépôts. Toutes les stations sont fermées.

Les secours sont arrivés rapidement sur place, ainsi qu'une équipe de déminage. "Tous les hôpitaux de la région bruxelloise ont également été avisés. Deux hôtels ont mis à disposition leurs locaux pour des postes médicaux avancés."

La noria des victimes

Juste après l'attentat-suicide, le périmètre de sécurité autour de la rue de la Loi, Maelbeek et Schuman a été élargi en raison du transport des victimes. Une centaine de pompiers a été mobilisée à Maelbeek, selon Pierre Meys, porte-parole des hommes du feu. Les blessés légers et les personnes en état de choc ont été pris en charge par des bus de la STIB ou dans des hôtels des environs.

Des Témoignages poignants

Sur place, Pierre Meys a commenté l’importance de l’explosion: "La déflagration a fait des dégâts jusqu'au parking Loi. Le choc a été ressenti en aval et en amont de la station Maelbeek. C'est pour cette raison que l'on parlait d'abord de deux ou trois explosions. C'est la guerre, c'est indescriptible. Tout est en morceaux, tout est détruit. En une quarantaine d'années de métier, c'est la chose la plus grave que j'ai vue" a déclaré le porte-parole des pompiers. 

Un voyageur a, lui, assisté à la scène: "Nous avons quitté la station Maelbeek vers le centre vers 9h07 9h10. On a senti une explosion qui semblait venir de l’avant de la rame. Les lumières se sont éteintes. Cela a été un petit peu la panique, vu ce qui se passe à Zaventem. Nous avons forcé les portes du métro pour descendre sur les voies. Il y avait beaucoup de fumée. On est sorti par la station Maelbeek. Les portes en verre étaient soufflées. L’explosion a dû être violente." La rue de la Loi est totalement bouclée à partir de Schuman. A10H30, la STIB ne confirmait la situation que pour la station Maelbeek et pour aucune autre.

 

Sauvée pour avoir oublié ses clés

Une dame a été à deux doigts d'être au cœur de l'explosion: "J’étais au téléphone et je m’aperçois que j’ai oublié mes clés. Je sors du métro et au moment où je quitte la station j’entends une explosions et toutes les vitres ont explosé. Des gens couraient partout. Il y avait une dame allongée par terre et qui était blessée. Je veux rester ici pour savoir, je suis choquée. J’ai été sauvée parce que j’avais oublié mes clés."

De nombreux blessés, qui présentent pour la plupart des brûlures, ont été transportés au centre des grands brûlés de Neder-Over-Heembeek. "L'identification n'est pas prioritaire pour l'instant. Nous devons d'abord prendre soin des blessés", a indiqué Maggie De Block.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK