Un dimanche au ralenti dans les transports à Bruxelles

Les stations de métro fermées à Bruxelles ce dimanche
Les stations de métro fermées à Bruxelles ce dimanche - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Un niveau d'alerte terroriste de 4 sur une échelle de 4, cela entraîne de nombreuses conséquences sur la vie des Bruxellois.

Pas de métro ni de prémétro

Principale conséquence pour les transports en commun : aucun métro ni prémétro ne roule jusque dimanche à 15h. Françoise Ledune, porte-parole de la STIB : "Nos stations de métro et de prémétro resteront fermées aujourd'hui. La STIB a mis en place deux navettes qui permettent d'améliorer la situation des voyageurs et rallier les pôles importants plus facilement."  Entre Pétillon et Meiser et puis entre la rue du Progrès, via le Botanique-Rogier et le Nord.

Un numéro de téléphone a été créé pour mieux informer les voyageurs : 070 23 2000, de 8 heures à 17h. Le site de la Stib donne aussi quelques informations. Une évaluation de la situation sera faite dans l'après-midi.

Sécurité renforcée à la SNCB

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur ce dimanche matin. Des contrôles sont prévus dans les trains internationaux. Chaque voyageur qui embarque à bord d’un TGV ou d’un Thalys devra se soumettre à un contrôle d’identité systématique. Des contrôles d’identité sont également prévus sur les quais des trains nationaux dans les gares bruxelloises.

Les taxis ont le sourire

A la Gare du Midi, dans la file des taxis, un chauffeur se réjouit : "80 euros en une heure, autant qu'hier!". Son sourire tranche avec l'ambiance morose dans un Bruxelles en état de siège. Les voyageurs qui sortent du train ont buté devant les portes closes des stations de métro. Par ordre de la police, la station est fermée": Sarah, veste militaire et piercing à la lèvre, jette un regard dépité à l'affiche placardée Gare du Midi sur une lourde porte en fer : "Je dois rentrer à la maison, je suis censée faire comment maintenant, il n'y a aucun bus qui m'y ramène", peste cette lycéenne de 16 ans venue d'Anvers par le train.

Près d'une sortie, Gilles, agent de la Stib (Société des transports en commun bruxellois), agite les bras dans tous les sens face aux voyageurs qui le mitraillent de questions. "Porte Louise, on y va comment?" "Bus 27 et après vous finissez à pied!", répète-t-il pour la troisième fois. Son rôle est de donner le maximum d'informations.

Activités et rassemblements annulés

La plupart des manifestations culturelles, sportives et publiques sont annulées ce dimanche matin à Bruxelles. Les autorités bruxelloises tentent de dégager un maximum de forces policières pour suivre l'enquête en cours. Des recommandations qui ont aussi des répercussions dans le reste du pays, pourtant resté à un niveau 3. C'est notamment le cas à Charleroi où le traditionnel marché du dimanche matin a été annulé. David Quinaux, porte-parole de la police locale de Charleroi : "Les autorités communales de Charleroi, sur conseil du chef de corps ont décidé sur base du principe de précaution et afin surtout de ne pas mobiliser des forces de police qui pourraient être stationnées ailleurs, d'annuler la tenue du marché dominical de Charleroi."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK