Ahmed Laaouej: "Les chiffres de la fraude fiscale sont bidons"

Ce sera un point incontournable de la compagne électorale à venir. L'impôt sur la fortune se trouve d'ores et déjà au coeur de nombreux débats en cours. Les congrès politiques du PS et d'Ecolo ayant eu lieu ce week-end l'ont se sont largement attardé sur ce point, se montrant favorable à un tel impôt. Des partis, comme le MR y répondent défavorablement. Les riches sont selon eux déjà suffisamment taxés. Il pourrait pourtant par exemple financer le transport en commun, répond-on de l'autre côté. Tout cela est-il réalisable?

Un des objectifs principaux de cette émission était de clarifier la position de chacun sur la question de l’impôt sur la fortune (à partir de 13 minutes dans l’intégrale, ci-dessus).

Des chiffres "bidons"

Une critique importante faite à l’encontre du MR (parti de la majorité dans le gouvernement actuel), c’est le travail fait au niveau de la fraude et l’évasion fiscale. Vincent Scourneau, député fédéral MR, s’attendait à la question, et il n’en démord pas :  "Le contrôle fiscal s’est renforcé au cours de la dernière mandature", assure-t-il, graphique à l’appui. Il met en avant l’appui des "nouvelles technologies" et du "data mining" pour expliquer cet envol des revenus sur la fraude fiscale. Ahmed Laaouej consulte le document. Son verdict est clair : "Ces chiffres sont bidons. J’ai interrogé l’ancien ministre des Finances, Johan Van Overtveldt à ce propos. Il a lui-même admis que sur ces deux milliards prétendus redressés par l’inspection spéciale des impôts, 1,3 milliard concernaient une seule entreprise anversoise, et que pas un euro n’est entré dans les caisses de l’Etat".

 

 

 

Quant à l’argent récolté par l’État auprès des particuliers, certains se demandent ce qu’il en est fait. C’est le cas de Roland Duchatelet, directeur de Melexis et de Nathalie Depauw, gilet jaune et ancienne institutrice.

Nous recevions : Bernard Clerfayt, vice-président DéFi du parlement bruxellois   et Gilles Vanden Burre, député fédéral Ecolo. 

Également sur notre plateau: Nadia Cornejo, membre de la campagne Tam Tam ; Philippe Ledent, économiste ING et Brigitte Aubert, bourgmestre Mouscron cdH. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK