Marie-Christine Marghem: "Il faudrait refédéraliser les compétences climat"

La ministre de l'Energie, Marie-Christine Marghem (MR) était l'invitée d'"A Votre Avis" ce dimanche midi. Alors que des failles dans la gestion et la protection des documents confidentiels d'Electrabel ont été révélées cette semaine, la ministre de tutelle est à nouveau dans une posture délicate. Et pour cause, l'audit qui a mis au jour ces problèmes de sécurité n'est pas tendre avec le fournisseur d'électricité. "La gestion des documents avec traitement légalement réglementé, à l'exception d'ECNSD, ne satisfait encore à aucun niveau à cette législation et que des actions appropriées sont nécessaires" conclut notamment le document. 

A la question "Avez-vous peur du nucléaire ?", 50% du public répond par la négative. Un avis partagé par la ministre Marghem : "Nous avions les premiers ingénieurs au monde capables de créer ces centrales". Mais elle poursuit : "Si l’Agence dit qu’il faut fermer une centrale, on le fera".

"Le hacking des centrales est impossible"

Reprenant les arguments de Jan Jambon en charge de la sécurité des centrales, elle rappelle qu’il n’y a aucun lien possible entre les centrales nucléaires et l’internet. "Le hacking est donc impossible."

Un autre sujet qui fâche est l’impossibilité, pour la Belgique, de trouver des accords entre Régions et Fédéral sur le partage des efforts en matière de CO2 et de gaz à effet de serre après 2020. "Nous avons préparé l'accord juridique, l’argent est sur un compte Bpost, et il reste à désigner un ordonnateur pour libérer les fonds. En 2012, époque où je n’étais pas en poste, il a été décidé de ne pas libérer les comptes tant que l’accord entre Fédéral et Régions n’est pas signé." Un désaccord qui concerne essentiellement la Wallonie et la Flandre, assure Marie-Christine Marghem pour laquelle il faudrait refédéraliser le climat. "La qualité de l'air et de l'environnement n'a pas de frontières. Si j’avais le dossier en mains on aurait résolu le problème puisque j’aurais réparti les efforts et je passerais cet accord parlement fédéral."

La ministre conclut sur un côté pratique: comment savoir si l’on consomme de manière durable?

"Sur le site My2050, chacun peut se projeter dans l’avenir et calculer ses propres efforts sur la production des effets de serre."

Retrouvez toutes les séquences d'"A Votre Avis" sur Auvio.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK