Arc-en-ciel Wallonie veut poursuivre Monseigneur Léonard pour incitation à la haine

L'église catholique a fréquemment été pointée du doigt pour des scandales d'abus sexuels sur mineurs. Or, l'émission "Questions à La Une" se penche sur une autre facette de celle-ci. Pour la première fois, des Sœurs, Mères supérieures, prêtres et même violeurs brisent l’omerta pour témoigner de ces abus sexuels systémiques. L'occasion pour A Votre Avis de lancer un grand débat sur la problématique des agressions sexuelles au sein de l'Eglise, au sens large. En direct et en public. 

C'est un nouveau scandale auquel doit faire face l'Eglise. Depuis 1994, le Vatican a été alerté par plusieurs rapports confidentiels que des novices ou des nonnes sont violées par des hommes d’église. C'est pourquoi A Votre Avis se penche ce soir sur l'ensemble des dérives relatives à l'Eglise, ce soir. Des dérives très développées au début des années 2010. Année durant laquelle une commission spéciale avait même été mise sur pieds. Le rapport Adriaenssens provoquait à l'époque un véritable séisme dans la société belge. Il mettait en évidence l’ampleur d’un phénomène insoupçonné : presque 500 victimes d’abus sexuels au sein de l’Eglise s’étaient dévoilées en deux mois.

On l’a vu, ces agressions sexuelles répétitives inquiètent. En rencontrerons-nous encore ? Tommy Scholtes, porte-parole des évêques de Belgique, veut que cela appartienne au passé. "Au sommet du Vatican, le pape a frappé le poing sur la table à ce propos. Il a dit, c’est fini". Mais certaines victimes peuvent avoir besoin de temps pour se déclarer. Et leur témoignage à venir fera peut-être encore émerger de nouveaux scandales, " Je ne peux pas dire qu’il n’y en aura plus ", ajoute-t-il.

Je ne peux pas dire qu’il n’y en aura plus

Concernant ces potentielles déclarations tardives, ne serait-il pas bon de rallonger le délai de prescription. Cela permettrait à certaines victimes de pouvoir plaider leur cause devant la justice. Pour Paul Dhaeyer, porte-parole de l'association syndicale des magistrats, cela semble compliqué. François Desquesnes est député cdH. Il soutient cet avis.

Nous revenons aussi sur les déclarations de Monseigneur Léonard rapprochant la pédophilie au sein de l’Église, à l’homosexualité: " Il faut être attentif aux candidats prêtres homosexuels " (Sudpresse). 

Pour Cyrille Prestianni, le président de la Fédération Arc-en-ciel Wallonie, il s’agit ni plus ni moins là d’une incitation à la haine.  Il annonce d’ailleurs préparer une action en justice à l’encontre de Monseigneur Léonard. " Nous allons contacter Unia (Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme) pour préparer une action en justice ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK