Neige en Belgique : pourquoi le chaos ? - Le Focus dans 7 à la Une

Près d'une semaine que son arrivée avait été annoncée, pourtant la neige a encore provoqué de nombreux accidents, bouchons, retards et autres sorties de route un peu partout ces mardi et mercredi en Belgique. Même s'il n'est tombé qu'une poignée de centimètres dans la plupart des régions. Alors pourquoi est-ce à chaque fois la pagaille sur nos routes ? Nous avons enquêté pour notre focus de la semaine dans 7 à la Une et nous avons identifié au moins trois explications.  

Une épandeuse qui s'arrête entre deux communes

La première, elle est à chercher dans l’organisation du déneigement. Par exemple, à Bruxelles, chacune des 19 communes à son propre système d’épandage. Ce qui donne parfois lieu à des scènes cocasses.

Cette photo a fait le tour du net. Un camion d’épandage qui fait demi-tour au beau milieu d’une rue. Ce cliché, c’est Emile Schmieman qui l’a pris, en 2017. Ce Néerlandais habite dans une rue située à cheval entre deux communes et il a du mal à comprendre le surréalisme de la situation. "C'est plutôt comique. En même temps, c'est quelque chose qu'on ne pourrait pas voir aux Pays-Bas. A part peut-être si l'épandeuse arrive au bout de son stock de sel. Mais à Amsterdam, je n'ai jamais vu ça".

Une rue qui traverse deux communes, c'est aussi une rue soumise à deux organisations d’épandage différentes. Ces communes nous sommes allés les voir. Bruxelles-ville et Ixelles. Et chacune a sa petite explication.

Economie de sel ou décalage dans le passage ?

A Ixelles, on affirme qu'on ne peut pas se permettre de toujours dépasser son territoire parce que le sel coûte cher. Bruxelles-Ville explique que son épandeuse est peut-être passée pour déneiger le côté qui est resté blanc sur la photo, mais sans doute un peu plus tôt ou un peu plus tard. Ce qui est sûr, c'est que les deux villes affirment que ce genre de situation, c'est l'exception.

Une situation qui traduit pourtant une autre réalité, bien belge celle-là. Il n'existe actuellement aucun plan de répartition des voiries à cheval entre les 19 communes de la capitale. Et pour compliquer encore un peu le tout, il faut savoir que les grands axes et les tunnels bruxellois sont eux traités par l'administration de la... Région bruxelloise (voiries en jaune sur la photo ci-dessus).

La faute à nous, les conducteurs ?

La deuxième explication du chaos sur nos routes, c’est que nous serions donc de très mauvais conducteurs sur sol glissant et particulièrement la neige et le verglas. Ce sont des spécialistes qui l’affirment, comme Rodolphe Koentges, un ancien pilote. "Nous avons déjà de mauvais réflexes sur sol normal, alors ils sont encore accentués et plus dangereux sur sol glissant. Par exemple, il ne faut jamais avoir une position de conduite trop stressée, en étant crispé et dressé vers le pare-brise. Sinon, on aura tendance à effectuer des mouvements brusques au volant. Il faut en fait anticiper et regarder avant d'agir en conduisant. Or, sur sol glissant, la plupart des conducteurs tournent le volant et puis réfléchissent seulement après sur la situation dans laquelle ils se trouvent".

Et les pneus ?

Enfin, dernière explication du chaos sur nos routes par temps de neige : vos pneus ! Selon certains chiffres, à peine 40% des conducteurs belges s’équipent de pneus hiver. Des pneus pourtant très utiles puisqu'ils diminuent votre distance de freinage, évacuent l'eau beaucoup plus efficacement et offrent une adhérence bien supérieure en cas de neige ou de verglas.

Ces pneus hiver, ils ne sont pas obligatoires chez nous. Alors que chez nos voisins allemands ou luxembourgeois, vous recevrez une amende s'il y a de la neige et que vous n'êtes pas équipés de pneus hiver. Idem dans les régions montagneuses en France.

Bref, les problèmes sur la neige chez nous viendraient surtout des conducteurs eux-mêmes. Alors plutôt que de pester au volant à la prochaine averse hivernale, mieux vaut sans doute anticiper et s’y préparer. Histoire de moins stresser au volant et de pouvoir aussi profiter des très jolies vues et avantages de la neige.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK