Jean Hindriks: "La croissance viendra de l'économie digitale et de l'or gris"

Jean Hindriks: "La croissance viendra de l'économie digitale et de l'or gris"
Jean Hindriks: "La croissance viendra de l'économie digitale et de l'or gris" - © Tous droits réservés

Quinze économistes belges ont fait part de leurs prévisions pour 2017 à la RTBF. Parmi eux, Jean Hindriks, professeur à l'Université Catholique de Louvain. 

Sur l’économie belge

Optimiste ou pessimiste ? ? Beaucoup de raisons pour être pessimiste mais je conserve un optimisme de la volonté : trop de dysfonctionnements insupportables , impossible de renoncer.

Qu’est-ce qui vous inquiète ? Manque de leadership politique et montée du populisme (VB et PTB), amateurisme politique et une certaine forme de cynisme. Concertation sociale en panne et donc pas de vrai réforme.

Que pointez-vous comme facteur positif ? La résilience des gens et de notre économie. Une certaine reprise de l’emploi (à confirmer en équivalents temps-plein).

Quelle est la mesure indispensable ? Plan mobilité et plan global pour l’emploi des jeunes, seniors et migrants.

Sur l’économie internationale

Optimiste ou pessimiste ? Globalement optimiste mais il existe un vrai risque d’implosion de la zone euro après le résultat du référendum italien. Se pose la question de la nouvelle économie pour la vieille Europe ?

Quels sont les éléments-clés à suivre ? Efficacité de l’Etat, intégration sociale (des jeunes et seniors notamment), renforcer la démocratie avec un retour sur les fondamentaux inspirés du siècle des lumières.

D’où viendra ou non la croissance ? La croissance viendra de l'économie digitale et de l'or gris ou économie du vieillissement.

Que faut-il attendre de l’économie européenne ? Dépasser l’obsession budgétaire pour une véritable politique commune d’investissement (notamment dans l’environnement et le numérique y compris à l’école et dans les services et administrations publiques).

Un souhait pour 2017

La ré-élection d’Angela Merkel, seul vrai leader politique en Europe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK