Une application pour aider David Cameron à gouverner

Alain Gerlache
2 images
Alain Gerlache - © RTBF

10 Downing Street Dashboard : une appli pour aider le Premier Ministre à gouverner. Une application pour aider à gouverner un pays, c’est ce que teste actuellement le Premier Ministre britannique David Cameron.

Au Royaume-Uni, on avait remarqué que David Cameron était un peu accro à son iPad. Mais selon les confidences d’un de ses conseillers, c’était surtout pour jouer à Angry Birds et Fruit Ninja, des jeux très populaires sur les mobiles. 

Mais la BBC a révélé que les services numériques du Gouvernement ont développé une application web rien que pour lui. Son nom : 10 Downing Street Dashboard, le Tableau de Bord du 10 Downing Street, le Bureau du Premier Ministre. L’application vise à fournir au Chef du Gouvernement toutes les informations dont il a besoin pour évaluer la situation du pays en temps réel, comme le tableau de bord d’une voiture vous aide à la conduire. 

Parmi les informations dont il dispose, les dernières statistiques sur l’emploi, le logement, les prix etc. Elles proviennent par exemple du site Adzuna, une start-up londonienne créée l’an dernier qui recense en permanence l’état des offres d’emploi au Royaume-Uni et les classe par ville ou secteur d’activités. Adzuna utilise aussi les réseaux sociaux pour informer ses membres à propos des offres d’emploi dans des sociétés où travaillent leurs amis.

Les réseaux sociaux sont de plus en plus une mine d’informations sans cesse réactualisées à très grande échelle

Et c’est le deuxième volet du Tableau de Bord dont dispose David Cameron sur sa tablette. L’analyse sémantique de tous les statuts postés sur Facebook au Royaume-Uni, les milliers de tweets diffusés chaque minute, les recherches effectuées sur Google, tout cela permet de prendre le pouls de l’opinion. Qu’est-ce qui préoccupe les gens dans l’actualité ? Comment réagissent-ils à un fait divers ? Sont-ils convaincus par l’intervention d’un ministre à la télévision ? Toutes ces infos sont disponibles quasiment instantanément. Et d’ailleurs des sociétés privées les utilisent déjà de plus en plus.

Mais ça pose quand même un certain nombre de questions à propos de l’impact sur la manière de gouverner

C’est le reproche que formule à la BBC Dominic Campbell, le fondateur de FutureGov qui veut promouvoir l’usage des TIC pour améliorer la gouvernance et les services publics. Il a encore des doutes sur la fiabilité des données. Mais surtout, il se méfie d’un gouvernement hyper-réactif à la moindre émotion populaire telle qu’elle transparait sur les réseaux sociaux. C’est un vrai sujet de débat.

D’autres y voient quand même des avantages, comme ce journaliste du Telegraph qui soupire que si ça peut détourner David Cameron de Angry Birds et le ramener aux affaires du pays, ce sera toujours ça de pris.

Alain Gerlache

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK