Taxshift: l'opposition déplore le nouveau report de la Commission des Finances

Johan Van Overtveldt (N-VA), ministre fédéral des Finances.
Johan Van Overtveldt (N-VA), ministre fédéral des Finances. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

L'échange de vues qui devait avoir lieu avec le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), à propos de la réforme fiscale du gouvernement fédéral est une nouvelle fois reporté, a déploré jeudi le député Ahmed Laaouej (PS). La Commission des Finances et du Budget ne se penchera sur ce dossier que le 21 octobre.

La séance était prévue le 15 septembre. Elle a été repoussée au 1er octobre et, finalement, au 21 alors que la présentation du projet de "virage fiscal" du gouvernement remonte à la fin juillet.

"Ils ne savent pas exactement ce qu'ils ont décidé"

"Alors que plusieurs commissions se sont déjà réunies pour aborder des sujets d'actualité, notre commission est sans cesse reportée. Les gens ont quand même le droit de savoir ce qui les attend: le Premier ministre a brandi devant l'opinion publique un chèque de 100 euros par mois et puis, plus rien. Cela en dit long sur l'état d'impréparation du gouvernement. Manifestement, au mois de juillet, nous avons eu droit à des effets d'annonce", a souligné Ahmed Laaouej.

Que craint le ministre des Finances, se demande pour sa part Ecolo. "Manifestement, la majorité fédérale s'est accordée sur une belle communication d'avant vacances, mais ses composantes ne savent pas exactement ce qu'ils ont décidé. Y aura-t-il une nouvelle régularisation fiscale ? Quel sera l'impact sur le financement des Régions des diminutions d'impôt ? A quelles entreprises et quels travailleurs bénéficieront les diminutions de cotisation sociale? Quel financement alternatif est-il prévu pour la sécurité sociale ? Sur toutes ces questions et bien d'autres, il serait utile et normal d'entendre le ministre", a déclaré le député Georges Gilkinet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK