Prolonger les centrales de Doel 1 et 2: est-ce encore nécessaire?

Le réacteur nucléaire de Doel 2 a-t-il encore une raison d'être ?
Le réacteur nucléaire de Doel 2 a-t-il encore une raison d'être ? - © ERIC LALMAND - BELGA

Les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 pourraient redémarrer. Ce qui pose des questions sur le sort de deux autres réacteurs Doel 1 et 2. Ces deux centrales devaient fermer, mais elles ont été prolongées de 10 ans. Des négociations assez ardues sont toujours en cours avec Electrabel pour les conditions de cette réouverture. Mais est-ce encore bien nécessaire ?

En guise de réponse, un chiffre pourrait suffire : si Doel 3 et Tihange 2 redémarrent, ce sont 2000 mégawatts supplémentaires, alors que Doel 1 et 2 ne produisent ensemble que 866 mégawatts. Cela suffira pour éviter les pannes.

Certains dans l'opposition, Ecolo comme sp.a, demandent donc de ne pas prolonger les vieilles centrales Doel 1 et 2. Ils font appel à la ministre compétente Marie-Christine Marghem (MR) pour cesser les discussions et revenir en arrière.

Dilemme

Le CD&V qui avait quelque peu traîner les pieds lors de la discussion sur la prolongation pourrait se laisser tenter.

Mais, attention, Marie-Christine Marghem se trouve devant un sérieux dilemme. Ou elle défend la prolongation des vieilles centrales et le monopole nucléaire a de beaux jours devant lui. Ou bien elle décide de les fermer en faisant confiance aux centrales dites fissurées et elle court le risque d'une possible nouvelle fermeture en cas de problème. Et là il y aurait bel et bien une panne de courant.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK