Maggie De Block: "Obliger un patient à prendre une chambre individuelle, c'est illégal"

L'émission Questions à la Une de ce mercredi révèle notamment que, au CHR de la Citadelle, les patients qui veulent être soignés plus rapidement doivent payer le double tarif. Un témoin explique que, dans un autre hôpital, un médecin a refusé de l'opérer s'il ne prenait pas une chambre individuelle (où les suppléments d'honoraires sont libres).

Pour la ministre fédérale de Santé publique Maggie De Block (Open VLD), cette pratique est illégale : "L'Ordre des Médecins a déjà donné un avis en 2014 selon lequel c'est inacceptable. C'est illégal aussi parce qu'il n'y a aucune raison d'obliger un patient à prendre une chambre individuelle pour avoir l'opportunité de demander des suppléments. Dans ce cas on peut porter plainte" dit-elle à la RTBF.

Sécurité tarifaire

La ministre n'est pas étonnée par la pratique de la double tarification exigée pour avoir un rendez-vous plus rapidement, mais elle dit faire le nécessaire pour l'éviter: "Cela existe depuis des années et je comprends que les gens soient fâchés et émus. Cette pratique ne date pas de cette année. C'est pour cela que nous donnons des avantages aux médecins qui se conventionnent. C'est cela qui donne la sécurité tarifaire aux patients".

Maggie De Block suivra de près ce dossier car, dans les mois qui viennent, elle devra revoir le financement des hôpitaux. Ce qui aura un impact sur la rémunération des médecins hospitaliers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK