Lutte contre le radicalisme: Jambon annonce le renforcement des moyens financiers

Lutte contre le radicalisme: Jambon annonce le renforcement des moyens financiers
Lutte contre le radicalisme: Jambon annonce le renforcement des moyens financiers - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a annoncé jeudi le renforcement du soutien financier du gouvernement fédéral à la lutte contre l'émergence du radicalisme violent, dans dix communes davantage touchées que les autres par ce phénomène au cours des derniers mois.

Au cours d'une visite de travail auprès de la police locale et des services de prévention et des autorités locales de la commune de Molenbeek Saint-Jean, M. Jambon a précisé que le montant du subside destiné à financer la travail du fonctionnaire de prévention affecté à cette tâche par la commune augmenterait de 50%, passant de 40 000 à 60 000 euros dans chacune des communes concernées.

Par ailleurs, sous réserve du feu vert du gouvernement, le ministre de l'Intérieur compte affecter un million d'euros à un fond d'impulsion destiné à renforcer la connaissance du phénomène de radicalisation et le travail de lutte sur le terrain. Ces moyens seront répartis entre les communes (notamment Molenbeek, Anderlecht, Bruxelles-Ville, Schaerbeek, Liège, Anvers, Malines, Vilvorde et Verviers) en fonction des projets que celle-ci soumettront au ministre de l'Intérieur et qui devront répondre à une certain nombre de critères.

Même si le travail n'est pas terminé, Jan Jambon s'est félicité de la baisse sensible des départs vers la Syrie observé dans les communes concernées au cours des derniers mois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK