Les prix seront bientôt arrondis aussi pour les paiements électroniques

Les prix des paiements électroniques seront aussi bientôt arrondis
Les prix des paiements électroniques seront aussi bientôt arrondis - © Archive NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Conseil des ministres a approuvé ce vendredi un élargissement de la règle des arrondis de prix, dans le commerce, aux cartes électroniques. Jusqu'ici, elle ne valait que pour les paiements en espèce.

La règle des arrondis est appliquée depuis le 1er octobre 2014 mais elle est en réalité peu appliquée, car les commerçants doivent adapter leur système de caisse, d'une part pour les paiements en espèce, d'autre part pour les paiements électroniques.

Ces arrondis, qui peuvent être pratiqués à la hausse comme à la baisse, valent sur le montant total de la souche, moyennant information au client. Si le consommateur doit payer 4,99 euros, le prix peut être arrondi à 5 euros. S'il doit s'acquitter de 4,96 euros, le montant peut être arrondi à 4,95 euros.

Déduction fiscale

"Cette mesure cadre parfaitement avec la déduction fiscale pour les investissements numériques qui doit convaincre les commerçants à investir dans des systèmes de paiement électroniques. Le moment est donc venu d'investir dans l'adaptation ou l'installation de systèmes de paiement électroniques", a commenté le ministre des Finances Johan Van Overtveldt.

Pour le ministre de l'Economie Kris Peeters, "il s'agit d'une simplification administrative" qui engendre des économies pour les commerçants. Pour le consommateur, l'opération est transparente et neutre car les arrondissements se font tant vers le haut que vers le bas, a-t-il fait observer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK