Le patron du Selor à la pension anticipée en fin d'année

Le siège du Selor à Bruxelles, photographié en 2013.
Le siège du Selor à Bruxelles, photographié en 2013. - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Marc Van Hemelrijck, le patron du Selor, le bureau de recrutement de la fonction publique, partira en fin d'année à la pension anticipée. Il a lui même annoncé la nouvelle dans un mail au personnel, affirme samedi De Tijd. "Les événements de ces derniers mois ont peut-être accéléré quelque peu la décision mais j'avais de toute façon l'intention de me retirer dans l'année", explique-t-il.

Marc Van Hemelrijck, 62 ans, fait ainsi allusion à un audit effectué par le service de médiation fédéral qui lui a reproché une "faute d'intégrité" pour être intervenu dans la promotion de sa fille au sein de la fonction publique. L'enquête faisait suite à une information donnée par un indicateur qui travaillait encore pour le Selor.

Le ministre chargé de la Fonction publique, Steven Vandeput (N-VA), a ouvert une enquête afin de déterminer si une suspension serait la mesure adéquate pour assurer le bon fonctionnement du Selor. Cette enquête est toujours en cours. Le SPF Personnel et Organisation a de son côté lancé une procédure disciplinaire.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK