Télétravail, absence de pointeuse... Vandeput s'attaque au burn-out dans la fonction publique

Le ministre Vandeput verrait bien la pointeuse disparaître.
Le ministre Vandeput verrait bien la pointeuse disparaître. - © ERIC LALMAND - BELGA

Le ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput (N-VA), avance un plan pour prévenir le burn-out des fonctionnaires.

Ces derniers pourront davantage travailler depuis la maison ou depuis des bureaux satellites à proximité, ou encore organiser leur temps de travail voire même travailler de manière temporaire dans le secteur privé, rapporte mardi Het Laatste Nieuws qui a pu consulter le plan en question.

Au revoir la pointeuse ?

Les fonctionnaires fédéraux sont en moyenne malades 16,3 jours par an, et dans un cas sur quatre cela est dû au stress, à un excès de fatigue ou à un burn-out. Le ministre Vandeput souhaite revoir en profondeur la façon dont le gouvernement fédéral œuvre.

Il veut faciliter le télétravail et prévoir des bureaux satellites pour chaque service fédéral. De la sorte, les fonctionnaires pourront mieux concilier vie privée et professionnelle, et réduire le temps passé sur la route.

Le ministre a aussi la pointeuse dans le viseur et souhaite que les employés du service public puissent déterminer eux-mêmes leur schéma de travail.

Mobilité, y compris vers le privé

Plus surprenant, le nationaliste envisage que les fonctionnaires soient temporairement autorisés à travailler dans une autre fonction, même dans le secteur privé, et ce pour quelques heures, mois ou années.

Le ministre doit encore peaufiner son plan dans les prochains mois et années, en concertation avec les partenaires sociaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK