La lutte contre la corruption, priorité numéro un de la Justice

La lutte contre la corruption, priorité numéro un de la Justice
La lutte contre la corruption, priorité numéro un de la Justice - © DAMIEN MEYER - AFP

Les parquets ont reçu une circulaire les appelant à s'attaquer plus fermement aux faits de corruption. Les procureurs généraux en font même leur première priorité, peut-on lire mardi dans De Tijd.

La Belgique est souvent à la traîne en matière de lutte contre la corruption. Mais cela devrait désormais changer après la diffusion, par le Collège des procureurs généraux, d'une circulaire contre "la corruption publique, la corruption privée, l'extorsion, la prise d'intérêt et le détournement de fonds par des personnes exerçant des fonctions publiques".

"Ces dossiers doivent être traités prioritairement", estiment les procureurs. "La corruption perturbe gravement la confiance des citoyens dans les institutions publiques."

Cette circulaire sur la corruption est une première. Le parquet général de Bruxelles et des experts de l'ensemble du pays ont collaboré pendant deux ans afin de l'élaborer, à la demande du Collège des procureurs généraux. Le texte comprend notamment des mesures concrètes pour aider la justice à mieux agir dans ce domaine. Ainsi, les ministères publics ne pourront plus classer le moindre dossier de corruption en raison de "manque d'enquêteurs" ou d'"autres priorités", sauf accord du chef de corps, du procureur ou du procureur général.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK