Didier Reynders lance un appel aux Communautés pour une exception culturelle

Didier Reynders (MR), ministre en charge des Institutions culturelles.
Didier Reynders (MR), ministre en charge des Institutions culturelles. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le ministre fédéral en charge des Institutions culturelles, Didier Reynders (MR), a lancé ce vendredi un appel aux Communautés afin que le secteur, touché de plein fouet par les attentats, bénéficie d'une "exception culturelle".

Le ministre a sous sa responsabilité la Monnaie, Bozar et l'Orchestre national de Belgique. Les trois institutions bénéficient déjà de la baisse des cotisations sociales décidée dans le cadre du "tax shift".

Au cours du contrôle budgétaire, 880 000 euros ont été dégagés en leur faveur et elles bénéficieront cette année de 700 000 euros pour leur permettre de faire face à des dépenses exceptionnelles de sécurité. Le gouvernement approuvera par ailleurs prochainement en deuxième lecture l'extension du tax shelter aux arts de la scène.

"Revenir sur certaines économies"

Au total, ces mesures s'élèvent à plus de 2 millions d'euros, a indiqué le ministre.

"J'avais dit qu'il y aurait une exception culturelle. Aujourd'hui, elle est là. Je veux voir maintenant avec les Communautés si elles ne peuvent pas revenir sur certaines économies imposées au secteur. Nous, au fédéral, nous n'en faisons pas", a déclaré ce vendredi Didier Reynders à l'issue d'une réunion de la task force mise en place à la suite des attentats.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK