Conseil des ministres: les communes obligées d'accueillir des réfugiés ?

Le conseil des ministres restreint (kern) se réunit ce vendredi avec une thématique principale sur la table: l’accueil des réfugiés. 

Le fédéral serait en train de plancher sur des dispositions pour faire en sorte que toutes les communes de Belgique soient, si nécessaire, obligées d’accueillir des demandeurs d’asile. Ce qui n'est pas le cas actuellement.

Cela intervient alors que certaines d’entre-elles, comme Coxyde, s’étaient montrées récalcitrantes à accueillir quelques centaines de réfugiés, invoquant notamment des raisons de sécurité.

Le gouvernement compte donc passer en force. Il n’aurait pas d’autre choix s’il veut trouver un logement aux personnes dont la demande d’asile est en cours de traitement, alors que les structures d’accueil sont au bord de la saturation.

Le dossier brûlant de la station polaire 

Autre sujet délicat à traiter lors de ce conseil restreint des ministres: l'avenir de la station polaire Princesse Elisabeth. Après la mise hors-jeu d'Alain Hubert et de ses ASBL, littéralement virés par le gouvernement, la station aurait du être gérée par la Défense.

Les militaires ont cependant fait savoir qu'ils ne disposaient ni des compétences ni, plus cocasse, des codes secrets nécessaires à sa gestion à distance. Il est vrai que les experts en la matière sont rares. Seule solution, débaucher des proches collaborateurs d'Alain Hubert. Mais le temps presse. Car les délais légaux pour reformer des ASBL susceptibles de reprendre en main la station polaire ne sont pas compressibles. Et la première mission doit décoller pour l'antarctique le 11 novembre prochain. Il faudra donc...contourner les lois. Un exercice délicat pour un conseil des ministres.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK