Budget: la taxe "soda" de Maggie de Block fâche les producteurs

La Fédération belge des producteurs d’eau et de boissons rafraîchissantes s'en va-t-en guerre contre la hausse des taxes imposée par le plan santé de Maggie De Block (Open VLD), ministre de la Santé. Pour cette fédération, l’augmentation de 3 centimes par litre n’a rien à voir avec la santé puisqu’elle ne vise qu’un ingrédient, le sucre, et qu’elle se limite à une catégorie de produits.

Maggie de Block présente la mesure autrement. Pour elle, c’est le début d’un processus. "On va commencer doucement par une taxe soda sur toutes les boissons très sucrées. Et ensuite, notre plan santé prévoit d’élargir les mesures vers les matières grasses et les grandes portions".

Et pour la ministre, que tous les sodas, light et zéro compris, soient également visés est logique. "Les gens pensent qu’il n’y a pas de sucre dedans. Il y en a moins dedans, mais il y en a. Et les sucres qui s’y trouvent, comme l’aspartame, ont des effets secondaires qui ne sont pas bons pour la santé".

Un message clair, qui ne doit pas être du goût des producteurs de sodas.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK