Baromètre politique RTBF-La Libre: la cote de popularité de Charles Michel progresse

Il était la quatrième personnalité politique la plus populaire en Flandre lors du dernier sondage en avril dernier. Il est aujourd'hui sur le podium et occupe la troisième marche. Le Premier ministre Charles Michel (MR) passe de 21% à 26% de popularité chez les Flamands.

La lutte contre le terrorisme, les mesures de sécurité, l'avenir de l'Union européenne après le Brexit... Charles Michel a été au cœur de l'actualité ces derniers mois. Il soigne son image de chaque côté de la frontière linguistique. Présent dans les médias, il rappelle, dès qu'il le peut, que son gouvernement travaille pour l'ensemble des citoyens. Cette stratégie semble payer.

En Région bruxelloise également, le Premier ministre voit sa cote de popularité progresser. Toujours deuxième mais avec 30% de popularité contre 28% en avril dernier. En Wallonie, c'est le statut quo pour lui. Mais Charles Michel est toujours 3ème avec 24% de popularité.

Maggie toujours première dans les trois régions

On y est désormais habitué et ce n'est plus une surprise. Maggie De Block (Open Vld) est encore en tête du classement dans les trois régions du pays. 34% en Flandre, 36% à Bruxelles et en Wallonie. La ministre des Affaires sociales semble indétrônable.

En Wallonie par exemple, 2% la séparaient de son suiveur, le président du PS Elio Di Rupo, en avril dernier. Désormais, l'écart est de 3%. Dans le nord du pays, l'écart est encore plus important entre elle et le ministre du Travail Kris Peeters (CD&V) qui est sur la deuxième marche du podium : 5% d'écart entre eux en avril, 7% aujourd'hui.

Podium identique en Wallonie et Jan Jambon en hausse

En Wallonie, le podium est donc le même qu'en avril dernier : Maggie De Block, Elio Di Rupo et Charles Michel. Celui qui continue de monter, c'est le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA). Il gagne une place et est désormais quatrième avec 22% de popularité. C'est 4% de plus qu'en avril. Il passe devant Didier Reynders (MR). Le ministre des Affaires étrangères ne voit pas sa cote de popularité bouger (21%).

Vient ensuite le secrétaire d'État Theo Francken (N-VA). Il accède à la sixième place avec 17% de popularité. C'est 4% de plus qu'en avril. Suivent le député fédéral PTB Raoul Hedebouw (7ème), le ministre-président wallon PS Paul Magnette (8ème) et le nouveau ministre MR de la Mobilité François Bellot (9ème).

L'écart se creuse en Région bruxelloise

Depuis plusieurs sondages, les trois mêmes noms occupent le podium en Région bruxelloise : Maggie De Block, Charles Michel et Didier Reynders. Le changement est à chercher dans l'écart qui les sépare : 6% entre Maggie De Block et Charles Michel (contre 9% en avril) et 4% entre Charles Michel et Didier Reynders (contre 1% en avril).

Jan Jambon dépasse désormais Elio Di Rupo. Depuis un an, le président du PS était classé quatrième. Il est aujourd'hui cinquième avec 23% de popularité, devancé par Jan Jambon qui récolte 25%. Suivent le président de DéFI, Olivier Maingain (6ème), Theo Francken (7ème) et le député bruxellois DéFI, Bernard Clerfayt (8ème).

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), est 24ème au classement.

En Flandre, Bart De Wever recule et Charles Michel progresse

La surprise de ce sondage, c'est donc l'arrivée du Premier ministre sur la troisième marche du podium en Flandre. Charles Michel arrive derrière Maggie De Block (1ère avec 34%) et Kris Peeters (2ème avec 27%). Avec 26% de popularité, Charles Michel gagne deux places et 5% de popularité depuis avril. Il devance le président de la N-VA, Bart De Wever, relégué au quatrième rang (26%) et qui voit sa cote de popularité baisser de 2%.

Suivent Theo Francken (5ème avec 23%), Jan Jambon (6ème avec 23%) et l'Open VLD Alexander De Croo (7ème avec 17%). Le ministre-président flamand, le N-VA Geert Bourgeois, est 20ème.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK