Yvan Mayeur présente sa démission: "Une décision nécessaire" et "politiquement, la seule possible"

Yvan Mayeur présente sa démission: "Une décision nécessaire" pour Elio Di Rupo
Yvan Mayeur présente sa démission: "Une décision nécessaire" pour Elio Di Rupo - © THIERRY ROGE - BELGA

Empêtré dans le dossier du Samusocial, Yvan Mayeur va réunir la majorité de la Ville de Bruxelles jeudi soir pour présenter sa démission, a annoncé le cabinet du bourgmestre jeudi après-midi.

Les socialistes prennent acte

"Je prends acte de la décision d'Yvan Mayeur de se retirer de la Ville de Bruxelles. C'était une décision nécessaire", a déclaré sur Twitter Elio Di Rupo, le président du parti socialiste.

Laurette Onkelinx, présidente du PS Bruxellois a pris acte de sa décision de démissionner, qui "était politiquement la seule possible, mais humainement difficile". "La Ville de Bruxelles est une des grandes passions de sa vie et avec la majorité en place, le travail réalisé a été colossal. Ce travail pourra se poursuivre en toute sérénité." a-t-elle précisé dans un communiqué.

Une démission "inéluctable" pour le cdH

Le cdH de la ville de Bruxelles a également pris acte de la décision, et demandé que "changement de personne soit également un changement de gouvernance et une vraie rupture dans la manière de gérer la Ville".

Le parti humaniste, qui voit une occasion de réorienter les priorités de la ville "pour les recentrer au service des citoyens" demande également "qu'une réunion imminente ait lieu avec les partis de l'opposition afin de finaliser les différentes propositions de réforme de gouvernance que l'opposition".

Marie Nagy conseillère communale Ecolo de la Ville de Bruxelles, veut une réflexion autour des séparats communaux et régionaux: "Il faut aujourd’hui réfléchir à des solutions plus structurelles pour le contrôle des séparats communaux et régionaux qui sont à la fois des structures privées mais qui visent des actions publiques et où des mandataires publics sont représentés."

Fabian Maingain, chef de groupe DéFI au Conseil communal de la Ville de Bruxelles pointe du doigt la majorité communale. "Ces dernières heures ont prouvé que la majorité PS-MR ne disposait plus de la confiance et de la sérénité nécessaire à la gestion de la ville. Et donc il fallait poser un acte fort, ce que fait Mr Mayeur ce soir. Il faut qu’à la Ville de Bruxelles il y ait une gestion publique transparente, honnête, je crois que c’est ce que les citoyens attendent."

Ecolo: "ll ne suffit pas changer de bourgmestre pour que les pratiques changent"

La démission de Mayeur n'est évidemment pas une fin en soi, mais c'était nécessaire. Changer les hommes et les femmes ne suffit pas, il faut profondément changer ces pratiques d'un autre âge, a commenté jeudi soir la co-présidente d'Ecolo, Zakia Khattabi, réagissant à l'annonce de al démission du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur.

Disant lui aussi "ne pas croire qu'il suffit de changer de bourgmestre pour que les pratiques changent", le groupe Ecolo-Groen du conseil communal de la Ville a dit prendre acte de la démission du bourgmestre qu'il avait demandée mardi dernier le 6 juin.

Pour les Verts, les révélations successives sur la gestion du Samusocial, dont les revenus perçus par le bourgmestre, ont suscité "un émoi sans pareil dans la population".

Pour Zoubida Jellab, co-cheffe de groupe, "il est intolérable dans le chef du bourgmestre d'une ville particulièrement touchée par la pauvreté et autant dans celui de la présidente du CPAS, Pascale Peraïta, de s'être délibérément octroyés des revenus réguliers sans aucun scrupule pour les centaines de personnes qui oeuvrent durement dans l'asbl, ni pour les personnes les plus malheureuses de notre société qui bénéficient des aides de la structure.

"En agissant de la sorte, Yvan Mayeur et Pascale Peraïta renforcent encore plus la méfiance des citoyens envers la mission politique. Ce n'est vraiment pas le moment après la tourmente infernale des affaires qui touchent le PS et MR " souligne Bart Dhondt, conseiller Groen.

Les écologistes ont par ailleurs regretté que ces pratiques connues par ses collègues échevin(e)s de son parti n'aient jamais été dénoncées.

Ils ont rappelé avoir déposé une motion sur la bonne gouvernance, transparence et le cadastre de tous les mandats domaines sur lesquels elle ils espèrent pouvoir "travailler collectivement et sérieusement sans entraves afin de prouver aux citoyens qu'une autre culture politique est possible", a ajouté Catherine Lemaitre, co-cheffe de groupe.

Notre dossier sur l'affaire du Samusocial

Samusocial de Bruxelles: la gestion de l'asbl en question

Empêtré dans le dossier du Samusocial, Yvan Mayeur va réunir la majorité de la Ville de Bruxelles jeudi soir pour présenter sa démission, a... Yvan Mayeur présente sa démission: "Une décision nécessaire" pour Elio Di Rupo Samusocial: Yvan Mayeur démissionne, qui pour lui succéder?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK