Yvan Mayeur, locomotive ou marche forcée à la tête de Bruxelles-Ville?

Yvan Mayeur, locomotive ou dictateur à la tête de Bruxelles-ville ?
Yvan Mayeur, locomotive ou dictateur à la tête de Bruxelles-ville ? - © THIERRY ROGE - BELGA

C'est Yvan Mayeur lui-même qui l'a annoncé aux riverains de la place du Jeu de balle : l'idée de créer un parking sous-terrain sous cette place emblématique des Marolles est abandonnée. Une marche arrière qui dope la motivation des riverains du centre ville concerné par la création d'un piétonnier. Ces riverains s'estiment trop peu écoutés par un bourgmestre jugé autoritaire. Qu'en est-il ?

La pétition pour préserver la place du Jeu de balle avait rassemblé 23 000 signatures. Un bras de fer sans précédant à Bruxelles et un test de plus pour Yvan Mayeur plus d'une fois à la une de l'actualité ces derniers mois. Il faut dire que les projets ne manquent pas: réforme de la police sur fonds de contestation par certains policiers de la manifestation nationale du 6 novembre, feu d'artifice contesté cette fois par les pompiers et annonce de la création d'un piétonnier entre la place de Brouckere et la place Fontainas en 2016. Des projets ambitieux, mené par un leader qui tranche avec l'ancien bourgmestre Freddy Thielemans qui a cédé l'écharpe mayorale à Yvan Mayeur fin 2013.

Si son dynamisme est soutenu du côté de la majorité PS-MR, l'opposition dénonce la méthode du bourgmestre. Yvan Mayeur, de son côté, estime que les oppositions des citoyens s'expliquent par les difficultés d'instaurer de profonds changements à Bruxelles.

Parmi les critiques, le cumul de mandats d'Yvan Mayeur

Yvan Mayeur est bourgmestre de Bruxelles-ville mais aussi administrateur d'Iris, le réseau des hôpitaux bruxellois et surtout président de Vivaqua, l'intercommunale des eaux. En plus de son salaire de bourgmestre, Yvan Mayeur reçoit 55 000 euros bruts par an de Vivaqua pour 7 à 8 réunions par an. Par contre, Yvan Mayeur renoncé à ses jetons de présence pour son poste au sein d'Iris. Le cumul reste dans les limites autorisées, environ 7550 euros nets par mois. Cela avoisine le plafond fixé à une fois et demi le salaire d'un député.

L'homme a l'habitude du pouvoir, il ne pourra pas se passer d'une vraie concertation avec la population pour faire aboutir les projets que la majorité veut mettre en oeuvre pour rénover Bruxelles. Yvan Mayeur a moins de 4 ans pour convaincre.

Nathalie Guilmin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK