Week-end insolite : pédaler dans les arbres avant de s'endormir sur l'eau

Depuis près de 25 ans, La province du Limbourg est connue comme étant la pionnière du cyclotourisme en Belgique. Avec plus de 2000 km d’itinéraires balisés et d’autres projets aussi insolites que " Pédaler dans les arbres ", Le Limbourg endosse le maillot de la province belge du cyclisme en pleine nature.

Pédaler dans les arbres

Dissimulée au beau milieu d’une zone naturelle qui s’étend sur plus de 5000 hectares, une piste cyclable vous permet de flirter avec la cime des arbres. De nombreux cyclistes et randonneurs profitent chaque jour de cette expérience unique au monde, une infrastructure située plus précisément à Hechtel-Eksel. Igor Philtjens, le porte-parole de Visit Limburg, nous décrit le projet " Pédaler dans les arbres " : " La construction, qui se fond dans la nature, repose sur 449 colonnes en acier résistant aux intempéries et les colonnes symbolisent les troncs des sapins. Les cyclistes empruntent un pont sur 700 mètres. Il s’agit d’un double cercle de 100 mètres de diamètre qui monte progressivement jusqu’à 10 mètres de hauteur. Là-haut, Les gens prennent le temps de se reposer, d’admirer et de sentir la nature. "

Il aura fallu à peu près une année pour que cette infrastructure sorte de terre, pour s’envoler et se fondre dans les couronnes des arbres. " Pédaler dans les arbres " offre une expérience cycliste inédite en harmonie avec la nature que vous pouvez aussi bien vivre à vélo qu’à pied. Les différentes personnes, que nous avons croisées, ont été littéralement émerveillées : " Cela donne l’impression que tu flottes dans l’air, comme un avion. Cela offre un sentiment de liberté ! ", " C’est très chouette d’être capable de rouler entre les couronnes des arbres. Ça pourrait être encore plus long mais c’est très époustouflant ! ", " c’est une très belle réussite ! ", " c’est magnifique ! On ne pense pas à d’autres choses. On vit le moment ! "

Autant dire que lorsqu’on la respecte, la nature est un cadeau… Pédaler dans les arbres ne vous coûtera rien.

Pour vous restaurer, nous vous emmenons à Dilsen-Stokkem, une autre commune limbourgeoise. Précisément dans un restaurant aux abords d’une réserve naturelle. Vous pourrez y déguster des croquettes de crevettes " maison " accompagnées d’une salade de fruits et légumes. Avec une grande bouteille d’eau fraîche, comptez 38,50 euros pour deux personnes. Repus, nous pouvons retrouver notre logement pour passer la nuit.

S’endormir sur une cabane flottante

Après avoir pédalé dans les airs, nous vous proposons de dormir sur l’eau dans une cabane flottante. Mais pour vous y rendre, une seule solution : un canoë qui vous immerge un peu plus dans cette nature irrésistible. Un peu de sport qui permet de découvrir au fil de l’eau cette réserve naturelle et bucolique à souhait. Tout est très sommaire dans cette cabane sur radeau mais l’expérience plaît à de nombreux amoureux de la nature comme Anna : " C’est très chouette de dormir sur l’eau ! C’est original, c’est quelque chose que je n’ai pas encore fait en pleine nature ! "

Comptez 105 euros la nuitée dans une cabane flottante. Au total le budget hors trajet de ce week-end insolite s’élève à 143,50 euros pour 2 personnes. Le prix d’un havre de paix féerique quelque part en Belgique. Pour en savoir plus, visitez le site du tourisme limbourgeois et celui de Camping-Raft.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK