Wallonie : plus d'un milliard pour le logement social

La Wallonie investit dans la rénovation du logement public : 1,2 milliard en quatre ans dont 883 millions € venant directement des pouvoirs wallons et le reste sous forme de prêt aux sociétés de logement sociaux.

Le gouvernement wallon a entériné ce jeudi cet engagement pris lors de l’installation de la nouvelle majorité PS-MR-Ecolo.


►►► À lire aussi : Wallonie : l’aide aux sans-abri est "saturée et insuffisamment subventionnée"


La déclaration de politique régionale prévoyait en effet la rénovation de 55.000 logements à l’horizon de 2030. En portant sur 25.000 logements, le plan présenté permettra d’atteindre 45% de cet objectif dès la fin de la législature. Il sera financé à 75% par la Région et à 25% par les sociétés publiques de logement.

Un habitat vieillissant

Sur les quelque 101.780 logements cadastrés gérés par 63 sociétés publiques wallonnes, 80% ont été construits entre 1950 et 1990. Ces logements présentent donc des performances énergétiques déplorables. 17% du parc ont été rénovés ou sont en cours de rénovation énergétique. Cela signifie que les logements doivent présenter de faibles besoins en chaleur, de bonnes performances dans les installations de chauffage et d’eau chaude sanitaire et un système de ventilation complet.

Des procédures allégées, un accompagnement continu par la SWL et des sanctions possibles en cas de non-respect des délais devraient ensuite garantir un début effectif des premiers travaux dès 2021, précise-t-on auprès du ministre wallon du logement Pierre-Yves Dermagne (PS).

Enfin, comme le constate Marc Berghen de la société de logement namuroise "Le Foyer jambois", il faut surtout que ces investissements se pérennisent dans le temps. En somme, ne pas faire comme pour les routes ou les canaux à un certain moment : investir une bonne fois et ne plus entretenir ensuite.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK